Stabiliser son échelle pour plus de sécurité

L’utilisation d’une échelle comme équipement d’accès ou poste de travail n’est pas sans danger. Un peintre en bâtiment a imaginé un trépied stabilisateur pour le seconder dans ses travaux en hauteur.

Restaurateur de métier et peintre agricole à ses heures, M. Daniel McMurray n’a plus besoin de l’aide d’une tierce personne pour maintenir son échelle en place lorsqu’il monte ou descend d’une toiture. Il a imaginé et fabriqué un trépied pour stabiliser la base de son échelle, afin d’éliminer le risque de glissement ou de renversement. Il n’y a pas d’effet d’ondulation sur la surface d’appui ou le haut de l’échelle et la base demeure solidement en place.

« Le Code de sécurité pour les travaux de construction prescrit que toute échelle doit être maintenue fermement par une ou plusieurs personnes si elle n’est pas fixée en permanence et que sa longueur est égale ou supérieure à 9 m (30 pi), rappelle Isabelle Dugré, conseillère en prévention à l’ASP Construction. Si elle est utilisée comme moyen d’accès, elle doit être solidement fixée en place et dépasser le palier supérieur d’au moins 900 mm (36 po). Elle doit aussi être préservée de tout choc ou glissement pouvant compromettre sa stabilité (CS, art. 3.5.6). »

Après avoir fait leurs preuves, les premiers stabilisateurs de bois ont cédé la place à un modèle plus sophistiqué en aluminium extrudé. Il s’adapte aux échelles en aluminium autant que celles en fibre de verre.

Ce nouvel équipement vient d’ailleurs de réussir avec brio les tests normatifs imposés par le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ). Il sera commercialisé sous peu, sous la marque RDLS. Utilisé selon les recommandations du fabricant, le stabilisateur de M. McMurray répond aux exigences du Code.

« Bien sûr, cet équipement doit être installé correctement, c’est-à-dire sur une surface solide, plane et non glissante. Les mécanismes de verrouillage doivent être bien enclenchés. On doit prendre les mêmes précautions que lors de l’utilisation d’une échelle, conclut Mme Dugré, conseillère à l'ASP Construction. »

Légende photo

M. Daniel McMurray démontrant la facilité d’installation et l’efficacité de son trépied stabilisateur.