Aller au contenu principal
Connexion
ASP Construction

Découvrez nos
Veilles informationnelles

Le centre de documentation recherche et sélectionne pour vous des informations d'actualité et des ressources documentaires de toutes sortes, d'ici et d'ailleurs dans le monde, touchant la santé et la sécurité dans le secteur de la construction.

Cette veille est présentée à titre informatif seulement et les hyperliens sont effectués vers les producteurs de l'information originale. Elle ne représente pas une prise de position ou une opinion de l'ASP Construction ni ne garantit l'exactitude ou l'intégralité des informations répertoriées.

Inscrivez-vous à l'infolettre de nos Veilles informationnelles

Restez informé de chaque nouvelle parution !
Veilles informationnelles

Enquête après accident

Mécanicien frappé mortellement à la tête par la partie mobile du grappin d’une chargeuse

Le 8 juillet 2019, M. Boudreau-Labillois s’affairait à la réparation d’une fuite d’huile hydraulique sur le grappin combiné d’une chargeuse sur roues. Pour réparer la fuite, le mécanicien s’est positionné entre les fourches du grappin combiné, sous sa partie mobile, et a déconnecté un boyau hydraulique. C’est à ce moment qu’une perte de pression s’est produite dans le circuit hydraulique, entraînant la fermeture inopinée de la partie mobile du grappin. En se refermant, cette partie mobile a frappé le travailleur à la tête. […] 

Chute mortelle d’un travailleur éjecté d’une plateforme élévatrice

Le 22 octobre 2018, M. Mathieu-Pépin devait effectuer la vérification des courroies des organes de transmission d’un convoyeur à l’aide d’un appareil de levage de travailleurs. Prenant place au poste de commande de la plateforme de l’appareil dont la flèche était déployée à une hauteur approximative de 11 mètres, M. Mathieu-Pépin a déplacé l’appareil pour effectuer sa tâche. Lors de ce déplacement, la roue motrice gauche a roulé dans une cavité de 7,6 centimètres de profondeur ayant pour effet de déstabiliser et d’éjecter le travailleur, qui ne portait pas de harnais. M. Mathieu-Pépin a fait une chute de 11 mètres. Il a été transporté à l’hôpital où son décès a été constaté. […] 

Deux piétons écrasés par une chargeuse

Deux mécaniciens sous-traitants d’une compagnie se dirigent vers leur camionnette, située dans le stationnement, après avoir effectué une réparation dans une usine. Alors qu’ils marchent, une chargeuse happe les deux piétons… Que s’est-il passé? […] 

Électrocution d’un travailleur de Pavages Multipro inc.

Le 22 août 2019, M. Boisclair et ses collègues effectuaient des travaux de pavage à proximité des lignes électriques aériennes alimentées par une tension de 25 000 volts. Pour égaliser la chaussée, les travailleurs devaient appliquer une couche d’enrobé bitumineux avec un finisseur. Des camions à benne basculante venaient, tour à tour, s’appuyer à l’avant du finisseur pour l’alimenter. […] Alors que la benne du camion était déployée dans les airs, un lien électrique s’est créé à partir de la ligne aérienne. La benne est devenue énergisée et l’énergie électrique a été transmise au finisseur. M. Boisclair, qui avait alors la main droite sur la manivelle de commande du finisseur et un pied au sol, a été électrocuté. […]

Mécanicien écrasé mortellement entre le châssis et la benne d’un camion

Le 4 juin 2019, M. Bergeron a entrepris des travaux visant à remplacer une valve à air défectueuse sur le camion à benne basculante qui était stationné devant le garage. Pour accomplir cette tâche, il s’est placé à la hauteur des deux essieux arrière, entre le châssis et la benne, qui était alors levée environ au tiers de sa hauteur. La conductrice du camion, qui ignorait que des réparations seraient effectuées sur le véhicule ce matin-là, est arrivée quelques instants plus tard. Elle s’est installée au poste de conduite sans apercevoir M. Bergeron. Puis, elle a actionné les commandes pour faire descendre la benne. M. Bergeron a alors été écrasé entre celle-ci et le châssis. Les secours ont rapidement été appelés sur les lieux et M. Bergeron a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté. […]

Chauffeur de Remorquage Auclair inc. écrasé mortellement par des tuyaux de fonte

Le 19 juin 2019, M. Bernier effectuait la livraison de tuyaux de fonte au garage municipal de la Ville de Québec à l’aide d’une dépanneuse. Pour ce faire, il a stationné le véhicule et est monté sur sa plateforme afin de guider l’opérateur de la chargeuse sur roues dans ses manœuvres de déchargement. Alors que l’opérateur soulevait les trois derniers tuyaux de la plateforme à l’aide des fourches de levage, les tuyaux ont roulé en direction du travailleur, qui a reculé sur la plateforme et chuté au sol. Puis, les tuyaux de fonte ont poursuivi leur course et deux d’entre eux ont écrasé M. Bernier. Les secours ont été appelés sur les lieux et le travailleur a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté. […]

Chute mortelle d’une travailleuse de GSR Construction Décontamination inc.

Le 8 avril 2019, Mme Belley devait procéder à des travaux de nettoyage du plafond de l’ancienne usine de fabrication d’électroménagers à l’aide d’une plateforme élévatrice à bras télescopique et d’un appareil de lavage à pression d’eau. Pour ce faire, elle a pris place dans la plateforme élévatrice et est montée à une hauteur de 7 mètres. Quelques heures plus tard, le chef d’équipe a retrouvé la travailleuse au sol, inconsciente. Les secours ont été appelés sur les lieux et le décès de Mme Belley a été constaté sur place. […]

Mortellement happé par un arbre : les accidents nous parlent

Un arbre est retiré d’un fossé à l’aide d’une pelle excavatrice. Alors que l’engin se déplace et tourne sur lui-même, l’arbre, coincé entre le godet et le mât de la pelle, happe mortellement un travailleur se trouvant tout près. Que s’est-il passé? Qu’aurait-il fallu faire? […]

Un technicien en arpentage heurté mortellement par un véhicule

Le 15 octobre 2018, M. Morin s’affairait à prendre des mesures d’arpentage sur une voie fermée à la circulation à proximité d’une camionnette stationnée sur la voie. À un certain moment, un conducteur de camion-benn​e a amorcé une manœuvre de recul, qu’il a interrompue à environ 1,5 m de la camionnette qui lui bloquait le passage. M. Morin prenait à ce moment des mesures, en faisant dos à la camionnette et au camion-benne. Lorsque la camionnette a quitté sa position, le conducteur du camion, croyant la voie dégagée, a alors repris sa manœuvre de recul en direction d’une pelle hydraulique située un peu plus loin sur la voie fermée. Voyant le risque de collision imminent, l’opérateur de la pelle hydraulique a aussitôt actionné son klaxon qu’il a maintenu en continu afin de signaler le danger à M. Morin et au conducteur, mais personne n’a réagi. Le camion-benne a heurté le technicien en arpentage. […]

Travailleur de Trailer Wizards ltée écrasé mortellement par un tracteur de cour

Le 14 mars 2019, un client de l’entreprise a demandé à M. Charrette de déplacer une semi-remorque qui l’empêchait d’accéder à celle qu’il avait louée. Après avoir procédé au déplacement à l’aide d’un tracteur de cour, M. Charette a tenté, sans succès, d’y atteler la semi-remorque louée pour la sortir de son emplacement. Le travailleur a ensuite embrayé le tracteur de cour en marche avant et, pendant que le véhicule avançait lentement, il a quitté son poste de conduite et s’est rendu sur le pont arrière du tracteur de cour. Alors qu’il s’y tenait debout, le travailleur a perdu l’équilibre et a chuté sur l’essieu, entre le pneu et le châssis du véhicule, pour ensuite être entraîné entre le pneu et le réservoir de diesel, où il a été écrasé mortellement. […]

Chute mortelle d’un apprenti charpentier-menuisier de Dubo & Fils inc.

Le 13 mars 2019, M. Gosselin se trouvait en bordure du toit d’un immeuble multifamilial en construction sur le boulevard Bastien, à Québec, et s’affairait à étendre une pellicule de polyéthylène afin de protéger l’ouvrage contre les intempéries. Tandis qu’il reculait en tirant le coin de la pellicule, il a mis le pied sur une autre bande de pellicule qui recouvrait le décrochement (partie d'une façade, d'un mur situé en retrait par rapport au reste de la construction) du portique derrière lui. C’est alors que la pellicule s’est déchirée sous le poids du travailleur et que celui-ci a fait une chute de plus de 10 m. […]

Un journalier d’Entreprise RSLB inc. écrasé mortellement

Le 25 avril 2019, M. Paré-Marceau se trouvait au garage de l’entreprise et s’affairait à l’entretien d’une fourche combinée (pince servant à la manipulation de billots de bois). Pour ce faire, il a détaché plusieurs composants de la fourche, pour ensuite monter dans la cabine de la chargeuse sur roues pour la désaccoupler. M. Paré-Marceau s’est alors placé entre la fourche et la chargeuse sur roues pour poursuivre les tâches de retrait des vérins (cylindres dans lesquels glissent un piston et la tige qui y est jointe, sous l'action d'une pression hydraulique). Pendant cette opération, la fourche s’est renversée contre la chargeuse sur roues et a écrasé mortellement le travailleur. […]

L'analyse de l'accident du travail : la méthode de l'arbre des causes

Présentation de la méthode de l'arbre des causes, qui permet de rechercher de façon structurée les facteurs ayant contribué à un accident, d'en comprendre le scénario et de proposer des actions de prévention.

Décès du président d’Usinage sur place des Ruisseaux inc. sur le site d’Uniboard Canada inc.

Le 5 février 2019, M. Lussier et son employé se dirigeaient vers leur camionnette, après avoir terminé une réparation mécanique à l’usine d’Uniboard Canada inc. Alors qu’ils marchaient sur le chemin d’accès principal de l’entreprise, une chargeuse sur roues est sortie de la cour à bois, derrière eux. Les deux hommes ont été happés et projetés vers l’avant de la chargeuse. M. Lussier a alors été écrasé par les roues de celle-ci. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident. Les deux hommes ont été transportés au centre hospitalier, où le décès de M. Lussier a été constaté. […]

Décès par asphyxie d’un travailleur de Solutions d’Air Nortek Québec inc.

Le 23 janvier 2019, M. Morel s’affairait au remplissage des réservoirs de matières premières du procédé de polyuréthane dans la chambre des réservoirs. Cette chambre des réservoirs, de même que la mezzanine sur laquelle elle se trouve, a été construite dans le cadre du projet d’agrandissement de l’usine, en 2018, pour y accueillir une partie du procédé de polyuréthane. Les travaux sur la mezzanine ont été achevés en janvier 2019 avec l’installation d’un bassin de rétention sous la chambre des réservoirs. Pendant la procédure de purge de l’azote des réservoirs, étape préliminaire au remplissage, M. Morel s’est retrouvé, en l’espace de quelques minutes, dans une atmosphère appauvrie en oxygène. Un collègue l’a trouvé au sol, inconscient. […]

Travailleurs blessés lors de l’effondrement d’un mur sur le chantier de construction du bâtiment patrimonial

Le 14 mai 2018, deux travailleurs se trouvaient sur le chantier de construction du bâtiment patrimonial des Nouvelles-Casernes sur la rue de l’Arsenal, à Québec, pour effectuer des travaux de démantèlement de la maçonnerie de la fondation. Ils s’affairaient à démolir une masse de béton située au-dessus de leur zone de travail à l’aide de marteaux pneumatiques. Lors de ces travaux, ils ont remarqué que de la poussière tombait d’une ouverture de la fondation. Rapidement, de petites roches se sont ajoutées, et quelques instants plus tard, le noyau du mur s’est vidé. Simultanément, le mur s’est effondré, blessant les deux travailleurs, qui ont ensuite été transportés à l’hôpital. […]

Coup de chaleur survenu pour un travailleur de l’entreprise Coffrages MR inc.

Le 5 juillet 2018, M. Bolduc se trouvait sur un chantier de construction à Québec et s’affairait à l’installation de cornières en fer et à la préparation du coffrage de murs dans une excavation. La région de la Capitale-Nationale traversait, à ce moment, une période de canicule depuis plusieurs jours. À la fin de leur journée de travail, le travailleur et un collègue, qui covoituraient, ont quitté le chantier en direction de leur domicile. C’est alors que M. Bolduc, assis du côté passager, a présenté des symptômes de coup de chaleur. Considérant la confusion et les propos incohérents de son passager, le conducteur a immobilisé le véhicule et a contacté les services d’urgence. M. Bolduc a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté. […]

Chute mortelle d’un conducteur de dépanneuse

Le 5 décembre 2018, M. Desjardins se trouvait au volant de sa dépanneuse, à proximité du quai de chargement d’un centre de location d’outils. Constatant que son collègue avait de la difficulté à charger sur le plateau de sa dépanneuse une plateforme élévatrice à bras articulé, il lui a proposé son aide. Après avoir convenu avec son collègue d’une façon de faire, M. Desjardins a pris les commandes de la plateforme élévatrice et commencé son embarquement sur le plateau incliné de la dépanneuse. Son collègue, aux commandes de la dépanneuse, a attendu que les quatre roues soient sur le plateau pour soulever celui-ci le plus rapidement possible dans le but d’éviter que la plateforme glisse. La plateforme a toutefois glissé et chuté du plateau jusqu’au sol. La chute de la plateforme élévatrice a entraîné un mouvement de fouet du bras articulé, et M. Desjardins a été éjecté de la plateforme et a chuté au sol. Transporté au centre hospitalier, le travailleur a succombé à ses blessures dans les jours suivants. […]

Chute de hauteur mortelle d’un travailleur de la compagnie Les Entreprises Pro-Bois Canada

Le 3 juillet 2018, M. Poirier St-Germain effectuait des travaux de teinture sur une section du soffite (revêtement du dessous de l’avant-toit) de la façade d’une résidence. Pour atteindre la section du soffite à teindre, il a installé une échelle à coulisse sur un madrier, lequel s’appuyait à un bout sur une marche d’escalier, et à l’autre bout sur une échelle transformable. Pendant que M. Poirier St-Germain était dans l’échelle à coulisse, il a perdu l’équilibre et a fait une chute libre d’environ 5 m. Il a été transporté à l’hôpital et a succombé à ses blessures dans les jours qui ont suivi. […]

Les enquêtes de la CNESST : un processus rigoureux

En moyenne, la CNESST diffuse près de 50 enquêtes d’accident chaque année. D’ailleurs, depuis le début des années 2000, plus de 1 000 enquêtes ont été complétées et le processus a beaucoup évolué. S’assurer que les enquêtes sont effectuées avec minutie et transparence est une priorité pour l’organisation ; c’est pour cette raison qu’elles sont diffusées au grand public et que depuis l’an dernier, des reconstitutions d’accident en trois dimensions accompagnent certains rapports d’enquête. Ainsi, les médias et les particuliers peuvent les consulter et mieux comprendre les causes des accidents. Pierre Privé, coordonnateur aux enquêtes à la CNESST, a partagé les façons de faire de l’organisation lors de sa conférence au Grand Rendez-vous santé et sécurité du travail, le 8 mai dernier. […]

Travailleur de Construction Ard-Air ltée écrasé mortellement par une pelle hydraulique

Le 7 novembre 2018 à Saint-Germain-de-Grantham, M. Chiasson se trouvait sur un chantier de construction et s’affairait à la compaction du sol à l’intérieur des murs de la fondation d’une verrière, en se déplaçant avec une plaque vibrante. Pendant ce temps, l’opérateur de la pelle hydraulique sur chenilles pour l’entreprise Excavation Yvon Benoit inc. s’affairait au remblayage d’une conduite d’égout à proximité. Au moment où M. Chiasson quittait momentanément la fondation, l’opérateur de la pelle a entrepris un déplacement en marche arrière dans le but de se replacer dans la cour, sur une distance d’environ 1 mètre. M. Chiasson se trouvait directement derrière la pelle, dans l’angle mort, et a alors été écrasé par la pelle. Les secours ont été appelés sur les lieux et le travailleur a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté. […]

Un chauffeur de camion perd la vie lors du gonflage d’un pneu

Le 12 septembre 2018, à Baie-Comeau, M. Jacques se trouvait à l’intérieur de l’atelier mécanique de l’entreprise. Il s’affairait à réparer une roue qui, la veille, avait été endommagée par un incendie. Pour ce faire, il devait enlever le pneu de la jante, retirer les débris et remplacer les freins et les roulements à billes. Ensuite, il devait procéder au montage du pneu sur la jante. C’est lors de l’opération de gonflage que le pneu s’est déjanté et que le travailleur a été frappé, puis projeté au sol. Les secours ont été appelés sur les lieux et M. Jacques a été transporté à l’Hôpital Le Royer, où son décès a été constaté. […]

Pour obtenir plus d’informations sur la santé et la sécurité liées à l'entretien des pneus de véhicules de grandes dimensions​, voici un guide qui décrit les procédures à suivre lors du montage et du démontage des roues à jante monopièce ou multipièce, du gonflage des pneus et de leur installation, ainsi que les outils recommandés pour ce faire : Entretien des pneus de véhicules de grandes dimensions.

Un travailleur écrasé par une paveuse sur un chantier de construction à Laval

Le 15 novembre 2018, M. Bélair et ses collègues devaient procéder aux travaux d’asphaltage d’une rue. En début d’après-midi, la paveuse se trouvait à une intersection pour recouvrir la portion restante, alors que la rue perpendiculaire était ouverte à la circulation. Afin de procéder à des travaux de nettoyage sur l’engin, le contremaître a demandé à M. Bélair d’empêcher le passage des véhicules à proximité. Une fois les travaux terminés, ce dernier a fait signe aux véhicules de circuler et s’est déplacé à gauche de la paveuse, dans l’angle mort créé par les tuyaux d’échappement. Après le passage des véhicules, la paveuse a fait marche avant. M. Bélair, faisant alors dos à la machine, a été écrasé. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident pour transporter la victime au centre hospitalier, où son décès a été constaté. […]

Un opérateur de chargeuse écrasé mortellement par son véhicule

Le 21 septembre 2018, M. Simard procédait au chargement de pierres concassées dans la semi-remorque d’un camionneur à l’aide d’une chargeuse. Une fois l’opération terminée, le camionneur s’est rendu au poste de pesée afin de mesurer son chargement. Quant à M. Simard, il est descendu de la chargeuse pour gonfler un pneu. Le camionneur, n’ayant pas atteint la limite de poids permise, a reculé sur plus de 110 mètres pour revenir à la zone de chargement afin qu’on emplisse davantage la semi-remorque. Alors que M. Simard se trouvait derrière le pneu arrière droit de la chargeuse stationnée, la semi-remorque est entrée en collision avec le godet de la chargeuse. Sous la force de l’impact, la chargeuse a reculé de 0,9 m et roulé sur l’opérateur. Les services d’urgence ont été appelés. Le décès du travailleur a été constaté sur place. […]

Décès d’un travailleur du ministère des Transports du Québec sur l’autoroute 20 ouest à la hauteur du rond-point Dorval

Le 23 février 2018, M. Lebel s’affairait avec une équipe au remplacement d’une glissière de sécurité de l’autoroute. Pour ce faire, les travailleurs se sont rendus sur place, ont positionné les véhicules de protection et ont effectué l’assemblage et le boulonnage des sections de la nouvelle glissière sur la structure de béton existante. Au moment où les travaux étaient pratiquement réalisés, un véhicule circulant dans la voie rapide (de gauche) a percuté l’arrière d’une autre automobile circulant dans la voie du centre. Le véhicule heurté a dévié de sa course, s’est inséré entre les deux véhicules de protection du MTQ, a frappé un muret de béton et a terminé sa course en coinçant M. Lebel contre un camion cube. Les secours ont été appelés et son décès a été constaté sur place. […]

Un travailleur projeté mortellement contre une structure de béton après avoir été happé par un arbre

Le 3 octobre 2018, M. Lévesque et son collègue s’affairaient à des travaux d’excavation à proximité d’un pont en construction. Un arbre devait être abattu et déplacé pour que les travailleurs puissent poursuivre leurs activités. Une fois au sol, l’arbre a été traîné, soulevé et déplacé à l’aide d’une pelle excavatrice. C’est lors de la manœuvre de déplacement, au moment où la pelle tournait sur elle-même, que l’arbre a happé M. Lévesque, le projetant contre la semelle de béton du pont. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident, et le décès de M. Lévesque a été constaté. […]

Chute de hauteur mortelle d’un travailleur de l’entreprise 9338-5292 Québec inc.

Le 27 juin 2018, M. Marois et une équipe de travailleurs devaient installer une protection sur la toiture de l’entrée principale d’un bâtiment résidentiel préalablement à l’application du revêtement d’acrylique sur la façade. Pour ce faire, M. Marois est monté dans l’échafaudage et s’est assis sur le pignon de la toiture. Il a demandé à un collègue de lui donner un rouleau de papier, s’est levé, a perdu l’équilibre et fait une chute. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident. Transporté au centre hospitalier, le travailleur a succombé à ses blessures dans les jours suivants. […]

Trois travailleurs blessés lors de l’effondrement d’un pylône en construction d’Hydro-Québec

Le 7 février 2018 sur un chantier d’Hydro-Québec, à Saint-Calixte. Trois monteurs de lignes de Coentreprise Transelec-Arno ont subi des blessures mineures lors de cet événement. Le jour de l’accident, des travailleurs procédaient au montage d’un pylône électrique. Pour ce faire, ils devaient soulever et installer une à une, à l’aide d’une grue, les quatre structures de rallonge de pied (base du pylône). Durant ces opérations, les monteurs de lignes étaient placés en hauteur dans les structures et boulonnaient des membrures (barres) d’acier afin de les relier. Compte tenu d’un mauvais positionnement d’une des membrures, des travailleurs ont essayé de redresser la structure à l’aide d’un hauban (câble). La structure ne pouvant être redressée suffisamment, le hauban a été retiré et soudainement, les trois structures de rallonge de pied se sont effondrées, entraînant au sol les monteurs qui s’y trouvaient. […]

Décès d’un travailleur de Construction GDM

Le 26 avril 2018, M. Lalancette et d’autres travailleurs procédaient au démantèlement de l’enveloppe métallique entourant l’un des fours de l’entreprise Rio Tinto Fer et Titane inc. Celui-ci mesure près de 5 mètres de haut. M. Lalancette était placé sur le muret de fondation du four, d’une hauteur de 1,1 mètre, pour découper une section de cette enveloppe à l’aide d’une lance à oxygène. C’est alors qu’une plaque de métal d’environ 1 000 kilogrammes s’est détachée de la section à découper. Dans sa chute, la plaque a heurté mortellement le travailleur avant de l’entraîner au sol. Le travailleur a été conduit à l’hôpital, où son décès a été constaté. […]

Décès d’un cariste pour Les Ateliers Actibec 2000 inc. écrasé par son chariot élévateur

Le 26 juin 2018, à Grande-Rivière, le cariste de l’entreprise Les Ateliers Actibec 2000 inc., déplaçait des palettes de bois à l’aide d’un chariot élévateur dans la cour arrière de l’établissement. Après avoir déposé une de ces palettes, il a amorcé une manœuvre de recul qui l’a amené en bordure d’un talus. Les deux roues gauches du chariot se sont alors retrouvées sans contact avec le sol et celui-ci s’est renversé. Le cariste, ne portant pas de ceinture, a alors été éjecté du poste de conduite, puis écrasé par le cadre de protection de la cabine du chariot. Des collègues ont trouvé M. Wafer et utilisé un autre chariot élévateur pour le dégager. Il a été transporté dans un centre hospitalier de la région de Québec, où il est décédé des suites de ses blessures quelques jours plus tard. […]

Électrocution d’un travailleur de l’entreprise 9070-3422 Québec inc. à la résidence Au Fil de l’Eau, à Montréal

Le 28 mai 2018, le jour de l’accident, M. Huaman commençait des travaux de nettoyage dans l’un des appartements de l’établissement. Pour ce faire, il a retiré la cuisinière de son emplacement en la gardant branchée à sa prise électrique. Lorsqu’il a voulu ensuite accéder au plancher derrière la cuisinière, son bras gauche a touché la porte métallique du lave-vaisselle et son coude droit a touché la partie arrière, également métallique, de la cuisinière. Le travailleur a alors subi une électrocution. Il est demeuré dans la même position jusqu’à ce que son employeur le découvre, tard dans la soirée. Les secours ont été appelés et son décès a été constaté sur place. […]

Livreur de matériaux pour Les Ateliers de Rénovation R. P. ltée électrocuté sur un chantier résidentiel à La Rédemption

Le matin de l’accident, le 18 juillet 2018, M. Ouellet est arrivé sur le chantier avec son camion à flèche articulée pour effectuer la livraison de bardeaux d’asphalte. Il s’est stationné, en façade du bâtiment, directement sous les lignes électriques. Il a ensuite sorti les stabilisateurs du camion et a levé la flèche articulée en utilisant un système de télécommande avec contrôleur portatif, à partir du sol, à côté du camion. Une première palette de bardeaux a été levée et amenée sur le toit. Alors que M. Ouellet s’affairait à manœuvrer la flèche articulée pour déplacer une deuxième palette, les travailleurs sur le toit ont entendu un grondement. En se retournant, ils ont vu un arc électrique à l’endroit où se situe le stabilisateur arrière droit, ainsi qu'un début d’incendie sur le camion. M. Ouellet s’est empressé de déposer la télécommande pour aller éteindre le moteur du camion. Lorsqu’il s’est approché de la cabine, il a reçu une décharge électrique. Il a été projeté et est tombé au sol, sur le côté. Les services d’urgence ont été appelés et M. Ouellet a été transporté à l’hôpital d’Amqui, où son décès a été constaté. […]

Électrisation d’un travailleur chez Gouttières Côte-Nord à Sept-Îles

Cet accident du travail a occasionné de graves brûlures à M. Maxime Gagné, manœuvre pour l’entreprise Gouttières Côte-Nord, le 31 mai 2018 à Sept-Îles. Le jour de l’accident, M. Gagné se trouvait sur le balcon d’un immeuble d’habitation et s’affairait à installer une gouttière, avec l’aide des deux propriétaires de l’entreprise. Pour monter et placer la gouttière, l’équipe de travail utilisait une plateforme élévatrice à mât articulé, ainsi que l’escalier de l’immeuble. Plusieurs obstacles compliquaient l’installation, dont une ligne électrique de 14,4 kV qui longe le bâtiment. Alors que M. Gagné et un des propriétaires manipulaient la gouttière afin de la placer, une détonation s’est fait entendre. M. Gagné a reçu une décharge électrique et ses vêtements se sont enflammés. Il a subi de graves brûlures sur l’ensemble de son corps. […]

Un opérateur d’équipement lourd pour Construction et Pavage Portneuf inc. écrasé mortellement par un camion-benne

Cet accident du travail a coûté la vie à M. Jean-Philippe Lefebvre, opérateur d’équipement lourd pour Construction et Pavage Portneuf inc., le 28 mai 2018 à Québec. Le jour de l’accident, des travaux de pavage étaient en cours sur un chantier situé dans un quartier résidentiel de l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles, à Québec. M. Lefebvre, qui se trouvait à pied dans la rue, s’affairait à balayer un joint d’asphalte. C’est alors qu’un camion-benne a effectué une manœuvre de recul sur une distance de 60 mètres et que le travailleur a été écrasé. […]

Un travailleur de l’entreprise Insta-Toile inc. est écrasé mortellement par un chariot élévateur

Cet accident du travail a coûté la vie à M. Frédérick Giguère, manœuvre pour l’entreprise Insta-Toile inc. le 23 juin 2018, à Contrecœur. ​​Le jour de l’accident, deux travailleurs de l’entreprise Insta-Toile inc. se dirigeaient vers l’extrémité d’une aire d’entreposage des installations portuaires de Contrecœur, appartenant au Port de Montréal. L’un des travailleurs, M. Frédérick Giguère, se dirigeait à pied vers la zone de travail alors que son collègue, qui conduisait le chariot élévateur, démarrait quelques instants plus tard pour se rendre au même endroit. La trajectoire du chariot croisa celle de M. Giguère pour l’écraser mortellement. […]

Les accidents vous parlent

L’enquête et l’analyse d’accident sont des outils puissants pour faire preuve de diligence raisonnable. En effet, la recherche des faits et l’analyse de ceux-ci permettent d’assurer le devoir de prévoyance en évaluant la possibilité que l’accident se produise à nouveau. L’enquête et l’analyse permettent également de respecter le devoir d’efficacité, puisqu’un accident peut faire ressortir un manquement dans les mesures de sécurité déjà mises en place, donc le fait que celles-ci ne sont pas entièrement efficaces. […]

Chute mortelle d’un monteur pour GLR inc. sur un chantier d’Hydro-Québec

Au moment de l’accident, M. Carré et d’autres travailleurs procédaient à la mise en place et au raccordement de la tête du pylône 455 d’une nouvelle ligne de transport d’électricité. Les monteurs, qui se trouvaient en haut de la structure, à une quarantaine de mètres du sol, devaient y boulonner la tête, élevée par une grue. Des cordes de vie ainsi que des cordes pour les déplacements dans la structure (ponts de corde) avaient été préalablement installées. Durant les manœuvres, M. Carré s’est engagé sur une membrure d’acier, temporairement fixée au pylône avec un boulon à une extrémité et par une broche à l’autre extrémité. Sous le poids du travailleur, la broche a cédé et la membrure a pivoté sous ses pieds. M. Carré a alors perdu l’équilibre et chuté. Le coulisseau de son équipement de sécurité a glissé sur sa corde d’assurance, sans toutefois se bloquer, et le travailleur a poursuivi sa chute jusqu’au sol. […]

Un travailleur de l’entreprise Insta-Toile inc. est écrasé mortellement par un chariot élévateur

Le jour de l’accident, deux travailleurs de l’entreprise Insta-Toile inc. se dirigeaient vers l’extrémité d’une aire d’entreposage des installations portuaires de Contrecœur, appartenant au Port de Montréal. L’un des travailleurs, M. Frédérick Giguère, se dirigeait à pied vers la zone de travail alors que son collègue, qui conduisait le chariot élévateur, démarrait quelques instants plus tard pour se rendre au même endroit. La trajectoire du chariot croisa celle de M. Giguère pour l’écraser mortellement. […]

Intoxications mortelles au Centre d’interprétation du cuivre de Murdochville

Cet accident de travail ayant coûté la vie à M. Claude Chouinard et à M. Roch Dunn au Centre d’interprétation du cuivre de Murdochville le 25 juillet 2017. ​Le 24 juillet 2017, vers 20 h 30, en prévision d’éventuelles visites touristiques, M. Chouinard et M. Dunn ont installé et mis en marche une pompe à eau à combustion interne (essence) dans le but d’évacuer l’eau de la galerie souterraine et de son tunnel d’accès, alors inondés. M. Chouinard est demeuré sur les lieux durant la nuit pour surveiller les installations. Le lendemain matin, vers 8 h 30, le personnel présent au Centre s’est interrogé sur l’absence de M. Chouinard. M. Dunn est alors entré dans le tunnel à la recherche de M. Chouinard. Constatant que M. Dunn n’était pas remonté après plusieurs minutes, une autre personne est descendue et a découvert les deux hommes inanimés, avant de remonter et d’appeler les secours. Arrivés sur les lieux, les pompiers ont évacué les deux hommes. […]

Ouvrier mort enseveli à Montréal : 18 mois de prison pour son patron

L'entrepreneur en construction Sylvain Fournier a écopé mardi d'une peine d'un an et demi de prison pour avoir causé la mort de son ouvrier Gilles Lévesque, mort enterré sur un chantier d'excavation de Montréal en 2012. L'homme de 57 ans est le premier entrepreneur au Québec à être reconnu coupable de l'homicide involontaire d'un employé. […]

Décès du président de Structure Robert inc. à Mirabel

Cet accident du travail a coûté la vie à M. Martin Robert, président de l’entreprise Structure Robert inc., à Mirabel, le 14 mars 2018. Le jour de l’accident, M. Robert, accompagné d’un collègue d’une autre entreprise devait installer un escalier de secours métallique pour desservir le premier étage d’un immeuble commercial en construction. Une fois la mise en place de l’escalier terminée, M. Robert et son collègue se trouvaient sous l’escalier pour y ramasser leurs outils. C’est à ce moment que l’escalier, installé en porte-à-faux, s’est renversé. Le collègue s’est accroupi sur place alors que M. Robert a tenté de s’éloigner. Il s’est cependant retrouvé dans la trajectoire de l’escalier, qui l’a écrasé. […]

Chute du haut de la toiture d’un garage-entrepôt d’un travailleur de Kaven Couture, entrepreneur en construction

Cet accident du travail a causé des blessures graves à un travailleur de Kaven Couture, entrepreneur en construction, le 8 septembre 2017, à Saint-Georges-de-Beauce. Le jour de l’accident, le travailleur se trouvait sur un chantier, à Saint-Georges-de-Beauce, afin d’y installer des feuilles de revêtement métallique sur la toiture d’un bâtiment agricole en construction. Pour ce faire, il circulait sur la toiture et prenait appui sur des lattes qui servent d’assise au revêtement. C’est alors qu’une de celles-ci a cédé sous lui. Le travailleur a fait une chute de plus de sept mètres. […]

Chute mortelle d’un opérateur de camion-grue pour Structure Robko lors du déchargement de matériaux sur un chantier résidentiel

Cet accident a coûté la vie, le 5 décembre 2017, à un opérateur de camion-grue à mât articulé au service de Structure Robko (9321-8634 Québec inc.), dans l’arrondissement de Charlesbourg, à Québec. Le jour de l’accident, l’opérateur effectuait une livraison de matériaux sur le chantier de construction d’un immeuble résidentiel. Pour ce faire, le travailleur utilisait un camion-grue à mât articulé, dont il manœuvrait la grue à l’aide d’une télécommande qu’il portait à sa taille. Lors du déchargement, il a pris place debout sur des matériaux empilés sur la remorque. Pendant une manœuvre de levage, des poutres ont glissé des chaînes servant à les soulever et sont tombées au sol, derrière la remorque. Les chaînes ont alors été projetées en direction du travailleur, qui a perdu pied et est tombé au sol. Blessé à la tête, il a été transporté à l’hôpital par ambulance, où il est décédé des suites de ses blessures le jour suivant. […]

Charpentier-menuisier pour Construction François Jean coincé mortellement par une plateforme élévatrice en mouvement

Cet accident a coûté la vie à M. Keven Bernier, charpentier-menuisier employé par Construction François Jean (9274-4515 Québec inc.), sur le chantier d’agrandissement d’un bâtiment de ferme à Saint-Jean-de-Dieu le 17 novembre 2017. ​​Le jour de l’accident, M. Bernier et un collègue s’affairaient à la pose de matériaux sur le mur extérieur en façade d’une étable. Pour ce faire, ils travaillaient à partir d’une plateforme élévatrice (« Skyjack »). Alors que les travaux étaient en cours, la plateforme s’est soudainement mise à monter et les deux travailleurs se sont trouvés coincés entre le garde-corps de la plateforme et le débord de toit du bâtiment. Le collègue de M. Bernier a réussi à atteindre le bouton d’arrêt d’urgence de la plateforme et d’en stopper l’ascension. Après un certain temps, il a également réussi à actionner le levier de commande, qui se trouvait sous M. Bernier, pour faire redescendre la plateforme au sol. Il s’est ensuite dirigé vers la résidence du propriétaire de la ferme pour demander de l’aide. […]

Chute mortelle pour un électricien d’Alarme La-Sar inc. sur un chantier de construction

La CNESST rend publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Denis Aubé, électricien au service d’Alarme La-Sar inc., le 16 novembre 2017 sur un chantier de construction situé sur l’avenue Larivière à Rouyn-Noranda. Le jour de l’accident, M. Aubé et un collègue s’affairaient à l’installation d’un système de caméra de surveillance sur un bâtiment commercial en rénovation. L’entreprise 9216-4607 Québec inc. agissait à titre de maître d’œuvre du chantier. Pour réaliser ses tâches, M. Aubé travaillait à l’extérieur du bâtiment, dans une échelle appuyée sur le mur près du coin avant, du côté ouest de l’immeuble, tandis que son collègue se trouvait dans l’entretoit. Alors que M. Aubé perçait un trou dans le revêtement extérieur du bâtiment pour y passer un câble, une pelle mécanique appartenant à l’entreprise Fern Vézina inc. effectuait à proximité, à la demande de l’entreprise Construction Yvon Rivest, des travaux de terrassement sur le terrain. Le mât de la pelle a alors pivoté et le godet a heurté l’échelle, faisant tomber M. Aubé au sol, d’une hauteur de près de 4 m. [..]

Chute mortelle du haut de la mezzanine d’un entrepôt pour un travailleur de la Société du parc Jean-Drapeau

La CNESST rend publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Robert Boulet, préposé aux installations et à la propreté pour la Société du parc Jean-Drapeau, dans l’arrondissement de Ville-Marie, à Montréal, le 28 novembre 2017. Le jour de l’accident, M. Boulet et deux collègues s’affairaient à descendre des arbres décoratifs entreposés sur la mezzanine du pavillon des services du parc Jean-Drapeau dans le but de les installer à l’extérieur. Pour ce faire, les portillons du garde-corps de la mezzanine avaient été ouverts afin que M. Boulet et un de ses collègues puissent placer les arbres sur les fourches du chariot élévateur que leur autre collègue avait positionnées à leur niveau. Tandis que l’opérateur du chariot élévateur transportait un premier arbre vers la porte de garage de l’entrepôt, M. Boulet, en attendant son retour, a approché un deuxième arbre vers l’ouverture du garde-corps, en le tirant à reculons. C’est alors qu’il a franchi les portillons et fait une chute de 3,4 m. […]

Accident mortel par électrocution

Le 11 avril 2017, un travailleur s’est électrocuté alors qu’il est entré en contact avec une pièce sous tension de 12 kV dans le poste de transformation électrique Rockfield à Montréal abaissant la tension de 120 kV à 12 kV. La CNESST a fait enquête sur cet accident. En voici les observations et les conclusions. […]

Chute mortelle du haut d’une plateforme pour un ouvrier agricole sur un chantier de construction

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Fidel Orlando Molina, ouvrier agricole au service de l’entreprise Les Serres Jacques Barbe inc., à Saint-Eustache, le 24 octobre 2017. Le jour de l’accident, M. Molina s’affairait à installer des câbles d’acier dans une section d’une serre en construction. Pour ce faire, il se trouvait sur une plateforme de serre sur rails, normalement utilisée pour accrocher et décrocher les plantes en pot. La plateforme, munie d’un garde-corps d’une hauteur de 74 cm, avait été ajustée à sa hauteur maximale, soit à 2,6 mètres du sol, et un escabeau ainsi qu’un escalier en bois se trouvaient également sur celle-ci. Alors qu’il effectuait sa tâche, M. Molina a fait une chute. Il a été retrouvé gisant au sol, gravement blessé, quelques secondes plus tard. […]

Travailleur de l’entreprise Normand Jeanson Excavation inc. écrasé par un camion-benne à Stukely-Sud

La CNESST rend publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Frédérick Mailloux, opérateur de pelle excavatrice au service de l’entreprise Normand Jeanson Excavation inc., à Stukely-Sud, le 15 août 2017. Le jour de l’accident, des travaux d’agrandissement du stationnement de l’entreprise Normand Jeanson Excavation inc. étaient en cours et nécessitaient la livraison de terre de remplissage par camion-benne. Un camionneur a entrepris une manœuvre de recul dans la cour en regardant dans ses miroirs, sans toutefois y apercevoir M. Mailloux, qui se déplaçait à pied en direction du fond de la cour. Le travailleur, qui faisait alors dos au camion et se trouvait dans l’angle mort de celui-ci, a été écrasé par le poids lourd. Les secours ont été appelés et le décès du travailleur a été constaté sur place. ​​[…]

Mécanicien d’ascenseur pour KONE inc. écrasé mortellement lors de travaux de maintenance à Montréal

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Simon Viel, mécanicien d’ascenseur au service de l’entreprise KONE inc., le 18 septembre 2017, dans l’arrondissement Le Sud-Ouest de Montréal. Le jour de l’accident, M. Viel effectuait des travaux de maintenance sur l’un des ascenseurs d’un bâtiment situé sur la rue Peel. Durant l’intervention, pour une raison indéterminée, il a accédé au toit de la cabine de l’ascenseur, en actionnant le mode inspection sur le dispositif de commande, afin qu’aucun usager ne puisse appeler ou utiliser l’ascenseur. Alors que M. Viel était toujours sur le toit de la cabine, il a remis manuellement l’ascenseur en mode de fonctionnement normal. Peu de temps après, un usager a appelé l’ascenseur, qui s’est mis à monter. Le travailleur a alors été coincé entre la structure de la cabine et le rail palier de l’ascenseur, soit le rail sur lequel la porte glisse pour s’ouvrir et se fermer. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident. Le décès de M. Viel a été constaté sur place. […]

Monteur d’acier et contremaître pour Les bâtiments Kalad’art 2015 inc. écrasé mortellement sous une section de mur à Gatineau

La CNESST rend publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Daniel Sabourin, monteur d’acier et contremaître au service de l’entreprise Les bâtiments Kalad’art 2015 inc. le 8 août 2017, sur un chantier à Gatineau. Le jour de l’accident, M. Sabourin et son équipe effectuaient le montage de la structure d’acier d’un bâtiment dans le parc industriel du secteur de l’aéroport à Gatineau. Alors qu’une section de mur préfabriquée était en préparation pour être levée, la section de mur qui venait tout juste d’être érigée et boulonnée s’est mise à pencher. Le système d’ancrage à sa base a alors cédé et la section de mur est tombée sur M. Sabourin, qui circulait à proximité. Les services d’urgence ont été appelés sur place et le travailleur a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté. […]

Chauffeur de camion pour Transports S.L.M. inc. écrasé mortellement par le chariot élévateur qu’il débarquait de la remorque

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Marc Pharand, chauffeur de camion pour l’entreprise Transports S.L.M. inc., le 1er septembre 2017, dans le quartier Villeray Saint-Michel Parc-Extension, à Montréal. ​Le jour de l’accident, M. Pharand s’est rendu sur un chantier situé au 8440, avenue Querbes, où il devait livrer des matériaux à l’aide d’un camion semi-remorque. À son arrivée à proximité du lieu de livraison, le chauffeur s’est garé et a entrepris de débarquer le chariot élévateur qui était chargé sur la remorque. Pour ce faire, il a pris place au poste de conduite du chariot, lequel se trouvait sur un support prévu à cet effet, et l’a mis en marche arrière. Lorsque l’arrière du chariot a atteint le vide, le chariot s’est soudainement renversé et a chuté vers le sol. M. Pharand a alors été écrasé au niveau du thorax, entre le sol et le toit de protection du chariot élévateur. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident. Le décès du travailleur a été constaté sur place. […]

Décès lors de travaux de creusement au Camping Plage Grégoire, à Lacolle

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur le décès de M. Pierre Daigle, survenu le 6 septembre 2017 sur le terrain du Camping Plage Grégoire (9128-9256 Québec inc.), à Lacolle. M. Daigle a été happé par le godet d’une pelle mécanique lors de travaux de creusement. Le jour de l’accident, des travaux de creusement de tranchées avaient débuté sur une parcelle du terrain de camping en vue de la construction d’une nouvelle salle multifonctionnelle. M. Daigle, locataire-résident du camping, agissait, de sa propre initiative, en se présentant sur les lieux des travaux et en aidant à leur réalisation. En début d’après-midi, le responsable des travaux sur le chantier a demandé à ce que soient retirés les surplus de matériaux déposés à proximité de l’excavation par la pelle mécanique. C’est à ce moment que M. Daigle, qui se trouvait en bordure de la tranchée ouest de l’excavation, a changé de position, pour une raison inconnue, et s’est retrouvé dans la trajectoire de la pelle mécanique en marche. Il a alors été happé par le godet de la pelle et projeté au fond de la tranchée. Il a été transporté à l’hôpital, où son décès a été constaté. […]

Travailleur enseveli : son patron coupable d'homicide involontaire

L'entrepreneur en construction Sylvain Fournier est condamné pour l'homicide involontaire de son employé, enseveli dans une tranchée non sécurisée à Montréal en 2012. Il s'agit de la première fois au Québec qu'un entrepreneur ait été reconnu coupable d'avoir causé la mort de son employé sur un chantier de construction. […]

Chute mortelle d’un travailleur de Réfrigération Drummond inc. alors qu’il descendait dans une échelle

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Dominic Fortin, frigoriste au service de l’entreprise Réfrigération Drummond inc., le 31 août 2017, à Drummondville. Le jour de l’accident, M. Fortin se rendait à un immeuble situé sur le boulevard Saint-Joseph pour terminer des travaux de réparation du système de climatisation, situé sur la toiture de l’édifice. Pour accéder au toit, il est monté dans une échelle portative à coulisses qu’il avait installée sur le côté sud du bâtiment. Après avoir finalisé le remplacement du compresseur, M. Fortin a emprunté de nouveau l’échelle afin de descendre du toit. En amorçant sa descente dans l’échelle, celle-ci s’est mise à glisser vers le sol, provoquant le déséquilibre du travailleur qui a fait une chute de près de 8 mètres. Retrouvé gisant au sol, M. Fortin a été transporté au centre hospitalier, où il est décédé quelques heures plus tard des suites de ses blessures. […]

Chute mortelle d’un travailleur de Groupe C. & G. Beaulieu inc. : des lacunes dans les procédures de démantèlement du système d’ancrage sont en cause

Le 27 avril 2017, M. Alain Chagnon, monteur de structures d’acier au service de l’entreprise Groupe C. & G. Beaulieu inc., est décédé des suites d’une chute de hauteur sur un chantier de construction au port de Montréal. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause des lacunes dans les procédures de démantèlement du système d’ancrage continu flexible (corde d’assurance horizontale). […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise EBC inc. sur le chantier hydroélectrique La Romaine

Le 9 décembre 2016, M. Luc Arpin, opérateur de pelle hydraulique au service de l’entreprise EBC inc., a perdu la vie au travail sur le chantier hydroélectrique La Romaine. Il a été enseveli par un important volume de roche qui s’est effondré sur la pelle hydraulique dans laquelle il prenait place. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause de l’accident que les études géotechniques et les moyens de contrôler le danger d’effondrement étaient insuffisants. […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise La Sablière de Warwick ltée

Le 15 mai 2017, M. Mathieu Provencher, technicien en arpentage au service de l’entreprise La Sablière de Warwick ltée, a perdu la vie au travail sur un chantier de génie civil à Saint-Christophe-d’Arthabaska. Il a été heurté mortellement par un camion-benne qui effectuait une manœuvre de recul. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause de l’accident des lacunes dans la gestion des travaux en coactivité sur le chantier. […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Les Constructions LJP inc. : des lacunes dans l’aménagement et l’utilisation d’une grue à tour sont en cause

Le 14 décembre 2016, M. Claude Éthier, manœuvre spécialisé et signaleur de grue au service de l’entreprise Les Constructions LJP inc., est décédé des suites d’un accident du travail survenu sur un chantier situé au 1037, rue de Bleury, à Montréal. Il a été frappé mortellement par une plateforme de montage qui s’est décrochée de la tour d’une grue. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause des lacunes dans l’aménagement et l’utilisation de la grue à tour concernée. […]

Quand l'entretien d'un trottoir roulant tourne au cauchemar

Au cours de l’entretien hebdomadaire d’un trottoir roulant, la main et le bras du travailleur sont entraînés entre une courroie et un cylindre en rotation. Que s’est-il passé? […]

Explosion mortelle

Au cours de la réparation d’une fuite dans le réservoir d’une citerne routière à éléments multiples, une explosion survient et cause la mort du travailleur. Que s’est-il passé? […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Construction Dion & Fils à L’Île-des-Sœurs : une ouverture dans le plancher de la plate-forme de travail est en cause

Le 21 septembre 2016, Simon Touzin, contremaître au service de l’entreprise Construction Dion & Fils, perdait la vie des suites d’un accident du travail survenu à L’Île-des-Sœurs. Il a fait une chute entre les madriers du plancher de la plate-forme de travail alors qu’il s’affairait à la recouvrir avec des contreplaqués. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause de l’accident une ouverture dans le plancher de la plate-forme de travail qui exposait le contremaître à une chute d’une hauteur de 17,2 mètres. […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Bétons préfabriqués Trans-Canada inc. à Saint-Eugène-de-Grantham

Le 21 décembre 2016, Jean-Pierre Tremblay, journalier au service de l’entreprise Bétons préfabriqués Trans-Canada inc., est écrasé mortellement par un palonnier (dispositif de levage et de manutention) et sa charge. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) identifie des lacunes dans la planification de la manutention sécuritaire des tiges d’acier.

Décès d’un contremaître de l’entreprise Acier Sélect inc. à Saint Jean sur-Richelieu

Le 28 juin 2016, M. Aurélien Brisson, contremaître au service de l’entreprise Acier Sélect inc., a perdu la vie des suites d’un accident du travail survenu à Saint-Jean-sur-Richelieu. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause la méthode de travail utilisée, qui a exposé le contremaître à un renversement de la passerelle métallique. […]

Décès d’un travailleur au chantier hydroélectrique La Romaine

Le 16 août 2016, M. Alex-Antoine Proulx, travailleur au service de Projexco-Séma inc., perdait la vie lors du déchargement de pièces d’acier d’un camion semi-remorque au chantier hydroélectrique de La Romaine, au nord de Havre-Saint-Pierre. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause de ce décès la méthode inadéquate de travail appliquée pour décharger des pièces d’acier du camion. [...]

Décès d’un soudeur de l’entreprise Matériaux Blanchet inc. : la méconnaissance des risques d’inflammation des poussières combustibles est en cause

Le 6 mai 2016, M. Pierre Giasson, soudeur pour l’entreprise Matériaux Blanchet inc., a été gravement brûlé lors de travaux de réparation d’une benne. Il est décédé en juillet des suites de ses blessures. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause qu’une méconnaissance des risques d’inflammation des poussières combustibles et des méthodes d’extinction à appliquer lors des travaux de soudure exposait les travailleurs à des risques de brûlures. […]

Travailleur écrasé mortellement lors du déchargement de matériaux de construction à Boucherville

Le 21 juillet 2016, M. Pascal Marcoux, chauffeur au service de l’entreprise Rona inc., perdait la vie sur un chantier résidentiel à Boucherville. Il est décédé après avoir été écrasé par la chute d’un paquet de matériaux de construction, alors qu’il en faisait le déchargement. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause le fait que le paquet de matériaux soulevé à l’aide des fourches de la grue articulée a heurté le mât télescopique et a chuté sur le travailleur qui se trouvait dessous. […]

Décès d’un parqueteur-sableur de l’entreprise Pro-planchers Montréal inc.

Le 30 juin 2016, M. Karl Dumont, parqueteur-sableur au service de l’entreprise Pro-planchers Montréal inc., perdait la vie au travail dans un accident survenu au 100, rue de Gaspé, dans l’arrondissement Verdun à Montréal. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause une gestion déficiente de la santé et de la sécurité quant à l’application des produits inflammables et volatiles. […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Coffrage CR sur un chantier de San Carlo Construction inc. à Laval

Le 29 septembre 2016, M. Stéphane Rémillard, un manœuvre spécialisé au service de l’entreprise Coffrage CR de Terrebonne, perdait la vie au travail, écrasé par un chariot élévateur en mouvement dans une pente, alors qu’il courait en sa direction. Cet accident est survenu à Laval sur un chantier de construction de l’entreprise San Carlo Construction inc. À la suite de son enquête, la CNESST retient, entre autres causes, la gestion déficiente concernant le stationnement du chariot élévateur dans l’aire d’entreposage du chantier de construction. […]

Décès d’un briqueteur-maçon de Rénovatech J.D.L. inc. sur un chantier résidentiel à Québec

Le 6 mai 2016, un briqueteur-maçon au service de l’entreprise Rénovatech J.D.L. inc. a perdu la vie dans un accident du travail sur un chantier résidentiel à Québec. Il était monté dans un échafaudage pour effectuer des travaux de maçonnerie lorsqu’il est tombé sur un escalier en pavé de béton (interblock). À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause la planification déficiente des travaux effectués à l’aide d’un échafaudage. […]

La mort d'un travailleur incite Hydro à revoir les mesures de sécurité de tous ses chantiers

La société d'État souhaite que l'entreprise, « un chef de file mondial en la matière » dit-elle, jette un regard neuf sur ses façons de faire et, notamment au chantier hydroélectrique de La Romaine sur la Côte-Nord, qui affiche le plus sombre bilan des 20 dernières années avec quatre accidents mortels depuis le début des travaux, en 2009. […]

Chute d’une poutre dans la rivière Bayonne à Berthierville : la CNESST conclut à des lacunes dans la mise en œuvre du procédé de montage

Le 14 avril 2016, vers 18 h 10, une poutre principale du pont en construction sur l’autoroute 40 en direction est, à Berthierville, déverse et s’effondre dans la rivière Bayonne. Cet événement cause des dommages majeurs. Heureusement, aucun travailleur n’est blessé. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause de cet accident des déficiences dans la planification, la supervision et les moyens de contrôle des travaux d’installation de la première poutre, et des lacunes dans la mise en œuvre d’un procédé de montage sécuritaire.

Décès d’un travailleur de Lavage de vitres Haute Performance inc. à l’UQAM : le positionnement de la grue sur un sol instable et son opération au-delà des limites permises sont en cause

Le 10 avril 2016, Rafael Marchante, laveur de vitres au service de l’entreprise Lavage de vitres Haute Performance inc., perdait la vie des suites d’un accident du travail survenu sur le campus de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et impliquant un camion-grue. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause le positionnement de la grue sur un sol instable et son opération au-delà des limites permises par le fabricant. […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Les Constructions des Îles inc., à Cap-aux-Meules

Le 4 mai 2016, M. Éric Vigneau, magasinier au service de l’entreprise Les Constructions des Îles inc., perdait la vie au travail à la suite d’une chute d’une échelle portative à coulisse sur le sol de l’entrepôt de l’entreprise. À la suite de son enquête, la CNESST  retient comme principale cause la méthode d’utilisation de l’échelle portative, qui exposait le travailleur à une chute. […]

Décès d’un électricien de l’entreprise Pierre Boily Électrique inc. à Québec : la méthode de travail est en cause

Le 17 septembre 2015, M. Denis Landry, électricien au service de l’entreprise Pierre Boily Électrique inc., perdait la vie au travail. Il a été électrocuté alors qu’il démantelait une boîte de jonction dans un bâtiment commercial. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause une méthode de travail déficiente, car elle a permis à l’électricien d’entrer en contact avec un élément sous tension. […]

Décès du président de l’entreprise Mobile-Teck

Le 25 mai 2016, M. Éric Lafontaine, président de l’entreprise Mobile-Teck, perdait la vie à la suite d’un accident du travail survenu sur le site de l’entreprise Construction Lemiro inc. à Rouyn-Noranda. Il a été écrasé mortellement lorsque le tablier porte-fourche et les bras de fourche se sont détachés d’une chargeuse sur roues. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause l’absence de vérification du système d’attache du tablier porte-fourche jumelé avec le bras de levage de la chargeuse, qui a rendu son utilisation non sécuritaire.

Décès d’un travailleur de l’entreprise Béton Bolduc inc. à Sainte-Marie

 Le 24 février 2016, M. Yvan Hallé, mécanicien au service de l’entreprise Béton Bolduc inc., perdait la vie coincé par une pièce mobile de la machine qu’il réparait. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause la gestion déficiente des méthodes de contrôle des énergies dangereuses lors de la réparation d’un équipement.

Explosion mortelle chez Pétro-Max, à Notre-Dame-du-Bon-Conseil : la CNESST conclut à une mauvaise planification des travaux de soudage

Le 30 mai 2016, M. David Joyal, soudeur au service de l’entreprise Pétro-Max 1995 inc., à Notre-Dame-du-Bon-Conseil, a perdu la vie dans une explosion survenue lors de travaux de soudage dans un réservoir d’un camion-citerne. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause des lacunes dans la planification des travaux de soudage en espace clos. […]

Un travailleur de Construction Projex fait une chute mortelle d’un échafaudage

Le 12 mai 2016, un charpentier-menuisier de Construction Projex a perdu la vie après être tombé d’un échafaudage sur un chantier résidentiel à Alma. À la suite de son enquête, la CNESST retient pour unique cause de cette chute de l’échafaudage la perte d’équilibre du travailleur, lequel s’est frappé la tête sur le patio de béton en tombant. […]

Décès d’un charpentier-menuisier sur un chantier à Québec : des lacunes dans la méthode de démolition sont en cause

Le 27 octobre 2014, Daniel Martineau, charpentier-menuisier au service de l’entreprise Construction Jacques Dubois et Fils inc., perdait la vie au travail sur un chantier à Québec. Il a été écrasé mortellement par un mur qui s’est renversé sur lui alors qu’il effectuait des travaux de démolition. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause la déficience de la méthode de travail utilisée pour la démolition des murs. […]

Décès d’un travailleur d’Ascenseurs Viau sur le campus de l’Université de Montréal : une zone dangereuse accessible sous un trottoir roulant est à l’origine de l’accident

Le 19 février 2016, Éric Martel, apprenti mécanicien d’ascenseur au service de l’entreprise Ascenseurs Viau perdait la vie des suites d’un accident du travail alors qu’il effectuait l’entretien hebdomadaire d’un trottoir roulant sur le campus de l’Université de Montréal. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause qu’une zone d’entraînement située sous le trottoir roulant était accessible, alors que ce dernier était en marche.​ […]

Accident mortel sous l’estacade du pont Champlain : un contremaître tombe à l’eau en tentant de débloquer un palan

Le 15 septembre 2015, Dany Cléroux, contremaître au service de l’entreprise Groupe TNT inc., perdait la vie dans un accident du travail survenu sous l’estacade du pont Champlain, à Montréal. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause une chute libre dans l’eau découlant d’une tentative de déblocage d’un des quatre palans soulevant la plateforme de travail sur laquelle le contremaître se tenait. […]

Enquête et analyse d’accident : une étape importante dans la gestion de la SST

Un accident du travail ne résulte jamais d’une cause unique : il est la conséquence d’une combinaison de facteurs. La difficulté consiste donc à identifier les différents éléments qui y ont contribué. C’est là que l’enquête et l’analyse d’accident entrent en scène. Le but de l’enquête et l’analyse d’accident est de découvrir ce qui s’est passé, comment cela s’est produit et comment éviter que cela se reproduise. […]

Analyse d’accident : l’arbre des causes

L'objectif de cette brochure est de présenter la méthode de l'arbre des causesqui permet de rechercher de façon structurée les facteurs ayant contribué à l'accident, d'en comprendre le scénario et de proposer des actions de prévention.

Simulation d’accident : pour mieux comprendre

Depuis une dizaine d’années, la CNESST a commencé à ajouter des simulations d’accident dans certains de ses rapports d’enquête. Celles-ci prennent généralement la forme d’une animation ou d’une vidéo qui reconstituent l’essentiel de l’accident. Le Centre de documentation de la CNESST rend disponibles les rapports d’enquête. Ceux-ci sont accessibles dans le catalogue en ligne Information SST, à l’adresse : http://www.centredoc.csst.qc.ca/zones/?fn=advancedsearch.

Pour obtenir la liste de tous les rapports d’enquête, vous n’avez qu’à cliquer sur Rapports d’enquête (sous À ne pas manquer) dans la barre de gauche, puis sur Simulation d’accident. Vous trouverez alors une trentaine de rapports d’enquête publiés au cours des dernières années.

Pour visionner les simulations, vous n’aurez qu’à cliquer sur le titre d’un accident. Par la suite, à la fin de la notice bibliographique, sous Lien, il vous faudra cliquer sur Accès Internet à la simulation de l'accident, et le tour sera joué! […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Interpipe inc. à Sainte-Catherine : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

Le 2 mars 2016, M. René Taylor, manutentionnaire et opérateur de pelle hydraulique au service de l’entreprise Interpipe inc., perdait la vie des suites d’un accident du travail survenu à Sainte-Catherine, où il a perdu pied et chuté jusqu’au sol alors qu’il se déplaçait sur un chargement de tuyaux. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause que la méthode de travail nécessitant la présence d’un travailleur sur le chargement de tuyaux d’acier empilés exposait ce travailleur à un danger de chute. […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Norgate Métal 2012 inc. à La Guadeloupe : la méthode de retournement d’une poutre en cause

Le 14 décembre 2015, M. Slim Ben Romdhane, assembleur-soudeur au service de l’entreprise Norgate Métal 2012 inc. située à La Guadeloupe, perdait la vie des suites d’un accident du travail. Le travailleur a été frappé mortellement par une poutre structurale qui s’est renversée alors qu’il tentait de la retourner. […]

Un travailleur de Navada ltée meurt électrocuté : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

Le 1er décembre 2015, Philippe Plante, contremaître au service de l’entreprise Navada ltée, perdait la vie au travail des suites d’une électrocution. L’accident s’est produit dans un immeuble en copropriété, Verrières VI, à Montréal. À la suite de son enquête, la CNESST conclut que le travailleur a reçu une décharge électrique en tentant de déconnecter une unité de chauffage. […]

Décès d’un travailleur sur le chantier du Barrage des Quinze, à Angliers : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

Le 21 août 2015, M. Jean-Daniel Fillion, charpentier-menuisier de l’entreprise Coffrage Bouchard inc., perdait la vie des suites d’un accident du travail survenu à Angliers, après avoir été frappé par le tuyau flexible d’une pompe à béton. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient, comme principale cause, l’utilisation d’un collet ajustable mal entretenu entre le tuyau en coude et le tuyau réducteur, lequel a causé le détachement du tuyau réducteur en cours d’opération. […]

Décès de deux travailleurs par électrocution à Ivry-sur-le-Lac : un contact avec une ligne électrique sous tension est en cause

Le 24 septembre 2015, M. Yan Beaulieu, installateur de signalisation, et M. Rémy Fell, chef d’équipe électricien, tous deux au service de l’entreprise Bruneau électrique inc., perdaient la vie au travail à Ivry-sur-le-Lac. Ils sont électrocutés alors qu’ils effectuent des travaux d’entretien sur un lampadaire. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause une méthode de travail non sécuritaire dans l’exécution de travaux à proximité d’une ligne électrique sous tension. […]

Décès d’un travailleur de Service d’entretien Carlos inc. au Centre de transport Anjou de la STM : la CNESST identifie que le contrôle de l’énergie dangereuse est déficient

Le 21 novembre 2015, Stéphane Martel, employé de nettoyage au service de l’entreprise Service d’entretien Carlos inc., décédait des suites d’un accident du travail survenu à Montréal. Le travailleur s’est électrocuté alors qu’il tentait d’enlever des débris sur un serpentin électrique de chauffage d’appoint au Centre de transport Anjou de la Société de transport de Montréal (STM). À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) identifie notamment des déficiences au niveau du contrôle de l’énergie dangereuse. […]

Travailleur de Métallurgie Castech inc. coincé mortellement (Un) : la gestion de la sécurité lors des activités d’entretien des ponts roulants est en cause

Le 19 mai 2015, un électricien de maintenance, au service de l’entreprise Métallurgie Castech inc., perdait la vie au travail des suites d’un accident du travail à Thetford Mines. Il s’est retrouvé la tête écrasée entre une poutrelle de toit et un pont roulant alors qu’il réparait un câble défectueux. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause l’absence de moyen ou de mesure de prévention pour empêcher une collision entre un pont en entretien et un autre pont actif. […]

Décès d’un travailleur à Lac-Supérieur : un ajustement inadéquat du coulisseau sur la corde d’assurance verticale est en cause

Le 7 décembre 2015, M. Alexis Pelletier, charpentier-menuisier au service de l’entreprise Constructions Brodeur et Brault inc., perdait la vie des suites d’un accident du travail à Lac-Supérieur. Il a fait une chute mortelle alors qu’il s’apprêtait à effectuer la pose de bardeaux d’asphalte sur la toiture d’un porche d’entrée. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme l’une des causes le fait que l’ajustement inadéquat du coulisseau sur la corde d’assurance verticale du travailleur lui a permis d’atteindre le sol au moment de sa chute. […]

Décès d’un travailleur de Consortium M.R. Canada ltée : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

Le 25 septembre 2015, M. Donald Boulerice effectue la signalisation aux abords d’un chantier situé au 665, rue Galt à Montréal pour la livraison d’un conteneur. Durant une manœuvre de recul d’un camion, le travailleur est écrasé mortellement. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) identifie, parmi les causes de l’accident, que le contrôle de la circulation des voitures et de la manœuvre de recul du camion de livraison s’effectue simultanément, ce qui amène le travailleur à se tenir dos au camion et dans son angle mort. […]

Chute mortelle d’un travailleur de Béton Provincial ltée : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

Le 28 septembre 2015, Michel Gauthier, opérateur de bétonnière pour Béton provincial ltée, à Boucherville, perd la vie au travail en chutant de 2,71 mètres et en se heurtant la tête sur une dalle de béton au sol. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CNESST conclut que lors d’une manœuvre à proximité de la station d’ajustement, le godet de la chargeuse sur pneus heurte une section du garde-corps et endommage ses ancrages. Ceux-ci cèdent et entraînent le travailleur vers le sol. […]

Accident mortel à la Ville de Chibougamau : la méthode de travail pour l’utilisation de la découpeuse à disque est en cause

Le 1er septembre 2015, Mario Petit, journalier spécialisé au Service des travaux publics de la Ville de Chibougamau, subit un grave accident de travail qui entraînera son décès deux jours plus tard. Alors que M. Petit se trouve sur un chantier du boulevard Hamel Ouest, il perd le contrôle de la scie qu’il opère. L’outil est projeté dans les airs et lui lacère le cou en retombant. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) identifie, comme cause de l’accident, une méthode de travail dangereuse. […]

Entrepreneur-électricien est coincé mortellement (Un) : la CNESST conclut à des lacunes dans l’organisation sécuritaire du travail

Le 19 août 2015, Jocelyn Breault, entrepreneur-électricien, est coincé mortellement contre un convoyeur lors de la réparation du moteur de celui-ci. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CNESST conclut à des lacunes dans l’organisation sécuritaire du travail et lors de la supervision au moment du levage des travailleurs.

Décès d’un travailleur de Rénovations Olymbec : un contact avec un fil électrique sous tension est en cause

Le 18 août 2015, Frédéric Castilloux, un jeune apprenti électricien, au service de Rénovations Olymbec, a perdu la vie alors qu’il exécutait des travaux d’électricité sur un chantier situé sur le boulevard Langelier à Montréal. Le travailleur est décédé d’un effet combiné d’une électrisation et d’un traumatisme à la tête des suites d’une chute. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) conclut que le dénudement d’un fil alors que celui-ci est sous tension est à l’origine du contact électrique. […]

Travailleur de Sural Québec inc. écrasé mortellement par une pièce en mouvement (Un) : la CNESST conclut à l’accès à une zone dangereuse

Le 3 septembre 2015, M. Stéphane Châteauneuf, travailleur chez Sural Québec inc., perd la vie au travail lorsqu’il se fait écraser par une pièce en mouvement d’une machine. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) conclut à l’accès à une zone dangereuse alors que la machine est sous tension. […]

Arpenteur surveillant de chantier perd la vie au travail (Un) : la CSST dévoile les résultats de son enquête

Le 23 juillet 2015, M. Francis Précourt, arpenteur surveillant de chantier, perd la vie au travail lorsqu’il se fait heurter, puis écraser par les chenilles d’un bouteur (« bulldozer ») sur le chantier de réfection de la chaussée de la route 255, à Drummondville. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une mauvaise communication lors des opérations sur le chantier. […]

Décès d’un conducteur de bétonnière par électrocution : la CSST dévoile les conclusions de son enquête

Le 22 juin 2015, M. Alain Thériault, conducteur d’une bétonnière avec convoyeur, pour la compagnie Béton Fortin, perd la vie au travail après avoir été électrocuté. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie des déficiences dans la méthode de travail. […]

Accident mortel à Saint-Hyacinthe avec une scie à béton : la CSST conclut au coincement du quart supérieur de la lame

Le 22 avril 2015 à Saint-Hyacinthe, M. André Chagnon, propriétaire des Entreprises André Chagnon, perd la vie au travail, atteint mortellement au cou par une scie à béton, alors qu’il scie un perron. Le coincement du quart supérieur de la lame, qui a provoqué un cabrage violent de la scie, est entre autres à l’origine de l’accident. […]

Noyade d’un travailleur au chantier hydroélectrique La Romaine : la CSST dévoile les résultats de son enquête

Le 11 mars 2015, Steeve Barriault, opérateur de pelle hydraulique chez Neilson-EBC, meurt noyé lorsque son engin bascule dans une fosse d’eau au chantier du complexe hydroélectrique de La Romaine, au nord de Havre-Saint-Pierre. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une gestion déficiente de la part du maître d’œuvre, Hydro-Québec, et de l’employeur, Neilson-EBC, relativement aux travaux de déblaiement de la centrale qui permettent l’accès à un terrain dangereux où il y a risque de submersion. […]

Deux travailleurs sont projetés au sol du haut d’une plateforme élévatrice : la CSST dévoile les conclusions de son enquête

Le 2 octobre 2013, le président de l’entreprise Systèmes Intérieurs Steeve Bisson inc. et un travailleur sont projetés hors de la plateforme élévatrice du haut de laquelle ils travaillent et se retrouvent au sol après une chute d’environ 2,4 mètres. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST conclut que la présence de fissures sur les membrures de la plateforme n’a pu être détectée compte tenu de la méthode appliquée pour l’inspection structurale des soudures. [...]

Propriétaire d’une entreprise de construction meurt écrasé par un convoyeur (Le) : des déficiences dans la gestion de la santé et de la sécurité sont en cause.

Le 6 novembre 2014, Robert Drapeau, propriétaire de l’entreprise Construction Val-d’Or ltée, perd la vie au travail. Il est écrasé mortellement alors qu’il tente de dégager une pièce de fer sous un convoyeur. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST cible des déficiences dans la gestion de la santé et de la sécurité en matière de manutention et d’entreposage. […]

Couvreur chute mortellement d’un toit (Un) : la CSST identifie des lacunes dans la gestion de la sécurité des travaux en hauteur.

Le 10 novembre 2014, Réal Fradette, couvreur au service de Couvertures Michel Sylvain, chute mortellement du toit d’une résidence. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie des lacunes dans la gestion de la sécurité en regard de l’identification des dangers, de la planification des moyens de prévention et de l’utilisation des dispositifs d’arrêt de chute. […]

Travailleur chute lors de travaux de nettoyage de gouttières (Un) : la CSST dévoile les conclusions de son enquête.

Le 27 novembre 2014, un travailleur au service de l'entreprise Services MRO inc., à Montréal, se blesse gravement au travail. Alors qu'il effectue le nettoyage des gouttières d'une résidence privée à partir du toit, il fait une chute d'environ 8 mètres. Parmi les causes à l'origine de l'accident, la CSST retient des lacunes dans la méthode de travail utilisée. […]

Importance de l’enquête et analyse d’accident (L')

Peu importe le type d’événement ou de blessure, votre enquête et analyse d’accident est le premier pas vers un dossier bien géré.  En effet, en colligeant tous les renseignements au moment opportun, vous risquez moins de devoir revenir en arrière pour tenter de retrouver de l'information manquante. […]

Jeune travailleur électrocuté : la CSST dévoile les conclusions de son enquête

Le 11 juin 2014, Jason Paradis, jeune travailleur au service de l’entreprise Climchauffe à Thetford Mines, a perdu la vie au travail, électrocuté lors de travaux de raccordement d’une unité de climatisation. Parmi les causes à l'origine de l'accident, la CSST conclut que les connaissances insuffisantes du travailleur quant à l’électricité et aux dangers qui y sont associés l’ont amené à faire un mauvais branchement et à le vérifier alors que l’unité de climatisation était sous tension. […]

Décès d’un travailleur de Ciment Québec inc. : la CSST dévoile les conclusions de son enquête

Le 15 mars 2014, Jean-Philippe Légaré-Germain, travailleur de l’entreprise Ciment Québec inc., perd la vie. Il est frappé mortellement à la tête alors qu’il tente de débloquer une machine. Parmi les causes à l'origine de l'accident, la CSST conclut que la récupération des pièces métalliques dans la trémie d’un déchiqueteur en fonctionnement expose le travailleur à une projection. […]

Décès d’un travailleur sur un chantier de la route 389 : la CSST dévoile les résultats de son enquête

Le 11 août 2014, Réal Ouellet, chauffeur de camions pour l’entreprise Lesage Transport ltée de Fermont, est électrocuté lors d’une manœuvre d’embarquement d’une pelle mécanique sur la remorque de son camion. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une gestion déficiente de la santé et de la sécurité en matière de travaux à proximité d’une ligne électrique. […]

Contremaître de AR Construction électrocuté (Un) : une méthode dangereuse pour déplacer l’échelle, selon la CSST

Le 9 avril 2014, Frédéric Dufour, contremaître sur un chantier de AR Construction, dans le secteur du Valinouët, à Saint-David-de-Falardeau, perd la vie électrocuté quand l’échelle qu’il déplace bascule et tombe sur un fil électrique. L’enquête de la CSST conclut notamment que la méthode pour déplacer l’échelle était dangereuse. […]

Opérateur de chargeuse est écrasé mortellement (Un) : la CSST identifie des lacunes dans la gestion des travaux d’entretien et de réparation

Le 8 septembre 2014, Normand Béland, opérateur de chargeuse sur pneus au service de l’entreprise Jobert, est écrasé mortellement lors du démantèlement du corps de soupape, un composant du système hydraulique de la chargeuse. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie notamment des lacunes dans la gestion de la santé et de la sécurité des travaux d’entretien et de réparation de la machinerie lourde. […]

Couvreur chute mortellement d'un toit (Un) : la CSST identifie des lacunes dans la gestion de la sécurité des travaux en hauteur

Le 25 avril 2014, Steve Tremblay, couvreur au service de l’entreprise Toitures Laflamme, chute mortellement du toit d’une résidence. Des lacunes dans la gestion de la sécurité des travaux en hauteur sont à l’origine de l’accident. […]

Décès d’un inspecteur de Cima+ : des lacunes dans le choix de l’équipement pour accéder au pont sont en cause

Le 2 juillet 2013, alors que deux inspecteurs au service de l’entreprise Cima+ procèdent à l’inspection d’un pont de l’autoroute 55 à Windsor, le véhicule et la plateforme dans laquelle ils se trouvent renversent. Un des inspecteurs perd la vie, alors que l’autre inspecteur et l’opérateur, celui-ci au service de Construction Jean-Pierre Lauzier inc., sont légèrement blessés. Parmi les causes à l'origine de l'accident, la CSST conclut à des lacunes dans le choix de l’équipement pour procéder à l’inspection du pont. […]

Mécanicien perd la vie au travail (Un) : la CSST dévoile les conclusions de son enquête

Le 17 mars 2014, Gérald Dargy, mécanicien pour l’entreprise Location d’outils Victo inc., perd la vie au travail alors qu’il effectue des travaux d’entretien sur une plate-forme élévatrice automotrice. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie que le positionnement et la conception du dispositif de descente d’urgence de la plate-forme permet son actionnement accidentel. […]

Travailleur écrasé mortellement à la suite de l’effondrement d’un mur de blocs de béton : la CSST identifie une méthode de travail inadéquate quant à la construction du mur

Le 31 octobre 2013, M. Sylvain Mailly, un livreur au service de l’entreprise F.N.R. Fondation inc., est écrasé mortellement sous le poids d’un mur de blocs de béton alors qu’il s’affaire à déplacer du matériel sur le chantier. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une méthode de travail inadéquate quant à la construction du mur. […]

Chute mortelle d’un apprenti monteur-assembleur d’acier : la CSST identifie une gestion déficiente de l’installation du platelage métallique du bâtiment en construction

Le 13 février 2014, Daniel Pilon, un apprenti monteur-assembleur d’acier au service d’Acier Bata inc., perd la vie au travail. Il fait une chute de plus de dix mètres alors qu’il manipule une feuille métallique composant la structure d’acier du toit (platelage métallique) d’un bâtiment en construction. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une gestion déficiente de la santé et de la sécurité quant à la pose du platelage métallique.

Chute mortelle d’un apprenti monteur-assembleur d’acier : la CSST identifie une gestion déficiente des mesures de protection contre les chutes

Le 5 mars 2014, Daniel Côté, apprenti monteur-assembleur d’acier, perd la vie au travail. Alors qu’il se trouve sur le toit d’un immeuble en construction, il tombe dans l’ouverture du puits de l’ascenseur pour terminer sa chute 43 mètres plus bas. Le travailleur était au service des Installations Miral inc., un sous-traitant de Structures Lefebvre et Benoit inc., dans la réalisation d’une partie des travaux du chantier dont le maître d’œuvre est Axcès Saint Charles inc.

Travailleur heurté mortellement par un poteau qui s’abat au sol : la CSST identifie des lacunes dans la méthode d’installation

Le 13 mai 2014, Daniel Demers, un chauffeur de la compagnie 9178-3100 Québec inc. (Les Entreprises JF), perd la vie lorsqu’un poteau s’abat au sol et le percute, alors qu’il se trouve sur le chantier. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une gestion de la santé et de la sécurité déficiente en ce qui a trait l’installation de poteaux.

Accident qui aurait pu coûter la vie (Un)!

Un chaudronnier fut affecté à une tâche de retirer un ventilateur et une plaque d’acier (couvercle) soudée à côté d’une ouverture sur le toit d’un réservoir faisant 50 pieds de haut. Le but était de permettre à une grue d’aller chercher 5 autres ventilateurs qui reposent sur le toit flottant 40 pieds plus bas.

DVD CD-R VHS