Aller au contenu principal
Connexion
ASP Construction

Découvrez nos
Veilles informationnelles

Le centre de documentation recherche et sélectionne pour vous des informations d'actualité et des ressources documentaires de toutes sortes, d'ici et d'ailleurs dans le monde, touchant la santé et la sécurité dans le secteur de la construction.

Cette veille est présentée à titre informatif seulement et les hyperliens sont effectués vers les producteurs de l'information originale. Elle ne représente pas une prise de position ou une opinion de l'ASP Construction ni ne garantit l'exactitude ou l'intégralité des informations répertoriées.

Inscrivez-vous à l'infolettre de nos Veilles informationnelles

Restez informé de chaque nouvelle parution !
Veilles informationnelles

Lois et règlements

Décret 159-2020 : Annexe 1 du RSST

Modification de l’annexe 1 du RSST. Celle-ci prévoit les concentrations de contaminants dans l’air sous lesquelles un travailleur peut être exposé sans porter atteinte à sa santé. 

Projets de règlement concernant la protection respiratoire

Ces projets de règlement visent à refléter l’évolution de la conception et des connaissances relatives à la protection respiratoire survenues depuis la dernière modification à ces dispositions. Il vise à permettre l’utilisation des appareils de protection respiratoire certifiés disponibles sur le marché depuis les dernières modifications réglementaires. Il vise également à permettre aux milieux de travail québécois de se référer aux règles de l’art en matière de protection respiratoire reconnues dans la plupart des autres provinces canadiennes. […] 
 

Amende record pour CFG Construction

À faute lourde, amende pesante. La Cour du Québec impose une amende record de 345 000 $ à l’entreprise CFG Construction, coupable de négligence criminelle ayant causé la mort d’un camionneur en septembre 2012. […]

Modifications réglementaires au Code de sécurité pour les travaux de construction

Depuis le 18 juillet 2019, plusieurs changements réglementaires ont été apportés au Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC), par le Décret 640-2019. Ces modifications ont des impacts sur les sujets suivants :

  • l’éclairage sur les chantiers de construction
  • l’amarrage d’un échafaudage
  • le cours Santé et sécurité générale sur les chantiers de construction.

En voici un résumé. […]

Règlement modifiant le Code de sécurité pour les travaux de construction

Les modifications apportées par le Règlement modifiant le Code de sécurité pour les travaux de construction ont essentiellement pour objets d’une part, de préciser qu’il faut réussir le cours Santé et sécurité générale sur les chantiers de construction et d’autre part, d’actualiser les règles applicables en matière d’éclairage et d’amarrage des échafaudages munis d’une toile ou d’un filet de protection.

Équipement de protection : modifications importantes pour les entreprises de compétence fédérale!

De nouvelles exigences relatives aux équipements de protection sont entrées en vigueur en juin dernier. De fait, la partie XII du Règlement canadien sur la santé et la sécurité au travail a été abrogée et remplacée par de nouvelles dispositions. Ces modifications touchent de nombreuses mesures de prévention directement en lien avec les équipements de protection. Cette nouvelle portion du règlement s’intitule désormais : « Équipement de protection et autres mesures de prévention ». Voici entre autres, six sujets visés par les nouvelles dispositions et obligations pour l’employeur d’entreprise de compétence fédérale qui nous apparaissent particulièrement importants. […]

CFG Construction coupable de négligence criminelle causant la mort de son camionneur

Le 14 février 2019, la Cour du Québec a tranché sous la plume de la juge Hélène Bouillon : CFG Construction est coupable d’avoir causé la mort d’Albert Paradis par négligence criminelle, lors de l’accident survenu le 11 septembre 2012. Aperçu de quelques faits… […]

Droit de la SST au travail : nouvelle édition

Outil de référence qui regroupe de nombreux sujets ─ droits et obligations des travailleurs et des employeurs, pouvoirs des inspecteurs, dispositions particulières relatives aux chantiers de construction, comités de santé et de sécurité ─ et des centaines de décisions juridiques et administratives.

Le document est disponible pour le prêt au centre de documentation de l'ASP Construction à la cote JU-000286.

Source : Cliche, B., Séguin, J-F., Saindon, G et Charest, M. (2018). Droit de la santé et de la sécurité au travail : la loi et la jurisprudence commentées (3e éd.). Montréal : Éditions Yvon Blais.

Coupable d’homicide involontaire pour la mort d’un travailleur

Depuis les nouvelles dispositions du Code criminel, il y a eu quelques condamnations pour négligence criminelle concernant des accidents du travail ayant entraîné la mort de travailleurs ou de graves blessures au Québec. Notamment en 2010, un propriétaire d’entreprise s’est vu imposer une peine de 90 jours de prison pour des manquements graves à son devoir de former et de superviser son travailleur, qui avaient mené à son décès. Jusqu’à tout récemment, les peines infligées au Québec dans ces cas se limitaient à des amendes (pour les entreprises), ou, comme dans le cas mentionné ci-dessus, à une peine d’emprisonnement de courte durée ou à purger dans la communauté. Toutefois, pour une première fois au Québec, en mars 2018, un président d’entreprise a été reconnu coupable d’homicide involontaire en raison du décès de l’un de ses travailleurs à la suite d'un accident du travail. […]

La diligence raisonnable en SST

Le concept de diligence raisonnable se retrouve dans le Code criminel du Canada et dans plusieurs lois ou règlements provinciaux. Il oblige les personnes et les organisations à agir afin de prévenir la commission d’une infraction, entre autres, en matière de santé-sécurité au travail. De plus en plus fréquentes, les poursuites judiciaires visent tant les organisations que les personnes physiques impliquées dans la prise de décision ou leur omission. […]

CFG Construction coupable de négligence criminelle causant la mort d’un camionneur

Les patrons de l’entreprise CFG Construction ont laissé Albert Paradis conduire un camion vétuste, dont ils savaient les freins déficients. Ils sont coupables de négligence criminelle ayant causé la mort du camionneur, tranche la Cour du Québec. […]

Modifications au Règlement sur la santé et la sécurité du travail – Prévention des chutes

Le 19 décembre dernier étaient publiées, dans la Gazette officielle, des modifications au RSST au chapitre de la prévention des chutes de hauteur. Ces modifications sont entrées en vigueur le 3 janvier 2019. Plusieurs articles comportant des aspects prévention des chutes de hauteur sont abrogés, modifiés ou ajoutés. Ceux-ci touchent principalement : les ouvertures horizontales et verticales (murs et planchers); les garde-corps; les voies de circulation; les escaliers de service, les passerelles, les échelles fixes; les échafaudages et les échafaudages volants; la protection contre les chutes (nouveaux articles 33.1 à 33.5) … […]

Modifications réglementaires : protection contre les chutes

Le 3 janvier 2019, des modifications au Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) sont entrées en vigueur. Ces modifications visent la protection contre les chutes et, plus particulièrement, l’utilisation de moyens de protection collectifs et des équipements de protection individuels. Principalement, les changements visent l’harmonisation du RSST avec les articles du Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) qui ont été actualisés en 2014. […]

Travailleur électrisé, entreprise rabrouée

Une entreprise est mise à l’amende pour avoir négligé la sécurité d’un travailleur, amputé après avoir subi une importante décharge électrique sur un chantier de construction, à Gatineau. […]

Les obligations des uns s’ajoutent aux obligations des autres!

Nancy est une nouvelle opératrice de bétonnière. Ce matin, à son arrivée sur un chantier de construction, elle constate qu’elle doit y reculer son véhicule parmi les travailleurs et les piétons. Il n’y a toutefois pas de signaleur pour la diriger. Nancy contacte son employeur et l’informe de la situation. Ce dernier lui répond que c’est au maître d’œuvre de s’occuper de la circulation. Il lui demande de s’organiser avec le chef de chantier. En terminant son appel, Nancy se questionne sur ses obligations et celles de son employeur, alors qu’elle décide malgré tout d’entreprendre la délicate manœuvre de recul sans signaleur. […]

Un employeur déclaré coupable de la mort accidentelle de son employé !

Le 1ermars dernier, un entrepreneur en construction a été déclaré coupable d’homicide involontaire relativement à la mort de son employé il y a déjà plus de six ans. C’est la première fois au Québec qu’un entrepreneur est reconnu coupable d’avoir causé la mort de son employé sur un chantier de construction. La possibilité d’une peine d’emprisonnement est à envisager. […]

Ouvrier mort enseveli à Montréal : 18 mois de prison pour son patron

L'entrepreneur en construction Sylvain Fournier a écopé mardi d'une peine d'un an et demi de prison pour avoir causé la mort de son ouvrier Gilles Lévesque, mort enterré sur un chantier d'excavation de Montréal en 2012. L'homme de 57 ans est le premier entrepreneur au Québec à être reconnu coupable de l'homicide involontaire d'un employé. […]

Entrepreneur et responsabilité criminelle

Triste première au Québec : le 1er mars 2018, la Cour du Québec a déclaré un entrepreneur en construction coupable de négligence criminelle ayant causé la mort, mais également d’homicide involontaire coupable envers un travailleur sur un chantier de construction. Les accusations portées envers Sylvain Fournier sont basées sur les articles du Code criminel portant sur la négligence criminelle et l’homicide involontaire coupable, mais surtout sur l’article 217.1 du Code criminel. Cet article énonce « qu’il incombe à quiconque dirige l’accomplissement d’un travail ou l’exécution d’une tâche ou est habilité à le faire de prendre les mesures voulues pour éviter qu’il n’en résulte de blessure corporelle pour autrui ». Ainsi, que ce soit l’employeur lui-même, un surintendant ou un contremaître, toute personne en autorité qui dirige l’exécution d’un travail est responsable d’éviter qu’il en résulte des blessures corporelles pour une autre personne. […]

Qui doit assurer la sécurité de l’employé d’un sous-traitant?

Selon la loi, chaque employeur doit s’assurer que ses propres travailleurs sont en sécurité. Par contre, la jurisprudence[1]indique que l’employeur qui a le contrôle sur le lieu de travail doit également assurer la sécurité de tous les travailleurs présents sur le chantier ou dans l’établissement. Dans le cas d’un travailleur qui appartient à un employeur sous-traitant, la responsabilité est partagée. Par exemple, les méthodes de travail utilisées par le travailleur seront généralement sous le contrôle de son employeur. Par contre, l’aménagement des lieux de travail ou l’état d’un chantier relève de l’employeur « maître d’œuvre », c’est-à-dire, celui qui engage l’entreprise sous-traitante. […]

RSST : projet de loi concernant les chutes de hauteur

La Gazette officielle du Québec publiait le 18 avril dernier, un projet de règlement modifiant plusieurs articles du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST). Il prévoit de nouvelles règles et actualise des normes en matière de protection et de prévention contre les chutes, notamment au regard de l’aménagement des lieux ainsi que l’utilisation des moyens et des équipements de protection individuels et collectifs. […]

Au tribunal : l'obligation pour l'employeur d'assurer la sécurité du travailleur

Pour un employeur, prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du travailleur, c’est une obligation. Les employeurs récalcitrants l’ont depuis longtemps appris à leurs dépens en recevant des constats d’infraction pénale. Toutefois, les poursuites dirigées contre les entrepreneurs en construction à la suite d’un accident de travail ne se limitent pas au champ des poursuites pénales. En effet, on a vu au courant des dernières années plusieurs cas de poursuites criminelles, notamment des poursuites de négligence criminelle. Or, la différence entre poursuite pénale et poursuite criminelle n’est pas anodine, puisque les poursuites criminelles, par opposition aux poursuites pénales, sont réservées aux comportements les plus graves et sont punissables par les sanctions les plus sévères. […]

Exemple de l’affaire R. c. Fournier, 2018 QCCQ 1071 où la Cour du Québec a déclaré coupable d’homicide involontaire un entrepreneur en construction à la suite d’un éboulement sur un chantier.

Nouvelle application sur la législation SST pour la Saskatchewan

Pour des milliers de travailleurs et d’entreprises du secteur de la construction résidentielle, commerciale et industrielle de la Saskatchewan, il est maintenant plus facile d’accéder à la réglementation provinciale sur la santé et la sécurité, et sur le travail. La nouvelle application de la Saskatchewan Construction Safety Association (SCSA), appelée Guide to OHS Legislation, a pour but d’aider les employeurs et les employés de la Saskatchewan à comprendre les obligations réglementaires applicables à leur milieu de travail et à s’y conformer. Chacun des sujets compris dans le guide comprend un résumé, ainsi que des ressources connexes, comme des alertes de danger et des causeries sur la sécurité. […]

Loi régissant la prévention des dommages - Après l’Ontario, le Québec?

Un projet de loi visant la prévention des dommages aux infrastructures souterraines est sur le point d’être déposé à la Chambre des communes alors que l’Ontario a déjà sa loi depuis 2012. Qu’en est-il du Québec? L’obligation de s’informer de ce qui se cache sous le sol avant de creuser, c’est la loi en Ontario depuis cinq ans. Chez nos voisins du Sud, c’est également obligatoire dans tous les États. Et du côté d’Ottawa, l’important projet de loi S-229 a déjà passé l’étape de l’adoption au Sénat en mai 2017. Où en est le Québec dans cette voie législative qui gagne du terrain partout au pays? « Des représentations auprès du gouvernement provincial ont été faites afin de doter le Québec d’une loi encadrant la prévention des dommages aux infrastructures souterraines… » […]

Désorganisation du chantier : homicide involontaire – Jurisprudence (France)

Un bloc de béton préfabriqué, maintenu par des cales de bois posées au sol, est stocké, verticalement, contre le mur d’une zone de coactivité. Alors qu’un salarié, agissant sur ordre, retirait les éléments de protection du bloc avec une barre à mine, le bloc tombe sur un opérateur qui lui tournait le dos. L’entreprise et son gérant sont condamnés pour homicide involontaire pour non-respect des prescriptions de l’article  R.4534-103 du Code du travail. […]

OSHA under Trump : a closer look

Legal experts are predicting significant changes for worker safety regulation under the new administration. A new presidential administration almost certainly will mean a new direction for OSHA, legal experts agree. Regulations could be undone. Funding could decrease. Strategies for worker safety could shift 180 degrees. How soon will changes arrive? Which objectives will take priority? Who will next be chosen to lead OSHA? Those decisions ultimately lie with President Donald Trump and his team as they settle into the White House. […]

Statut du maitre d’œuvre : pas deux capitaines sur le même bateau!

Dès l’instant où un employeur (propriétaire ou grand donneur d’ouvrage) est considéré comme étant le maitre d’œuvre du chantier, une série d’obligations à l’égard de l’ensemble des travailleurs en découlent. Dès qu’un inspecteur constate une dérogation à la Loi, c’est le maitre d’œuvre qui est un des premiers visés, et c’est ce dernier qui peut écoper d’une amende salée à cause des manquements des  entrepreneurs qui œuvrent sur le chantier. Les tribunaux semblent récemment un peu plus réceptifs. […]

Obtenir diligence et performances en santé sécurité

Depuis maintenant plus de 10 ans, les modifications entourant la négligence criminelle en matière de santé sécurité sont venues influencer notre manière de percevoir les enjeux entourant la gestion de la prévention. Depuis, la plupart des gestionnaires et intervenants en santé sécurité ont suivi de la formation sur la diligence raisonnable et ont rehaussé leurs connaissances au niveau de leurs responsabilités légales en matière de santé sécurité. Trois grands devoirs légaux sont alors présentés, soit le devoir de prévoyance, le devoir d’efficacité ainsi que le devoir d’autorité. Bien que ces termes soient bien simples, leur intégration dans la réalité de gestion de nos organisations est parfois un peu plus périlleuse. […]

Quelle place pour le droit criminel en matière de santé et sécurité du travail?

En 1992, des accusations en vertu du Code criminel avaient été portées contre la mine Westray en Nouvelle-Écosse, une société à but lucratif, mais elle avait évité toute condamnation grâce à son voile corporatif. En effet, le droit à l’époque rendait très difficile d’imputer à une compagnie la responsabilité pour les gestes et omissions négligents de ses employés et dirigeants. L’injustice avait soulevé un tollé qui, après des années de luttes menées notamment par le syndicat des Métallos, a donné lieu à la modification du Code criminelpar le projet de loi C-45. Ces modifications n’ont pas créé un nouveau crime, mais elles ont introduit des mécanismes juridiques qui permettent plus facilement, en principe, d’imputer à une compagnie les actes ou omissions de ses agents et particulièrement de ses cadres supérieurs. […]

Superviser ses sous-traitants, un devoir légal

Au chantier, le rôle du maître d’oeuvre n’est pas de tout repos. Un peu à la manière du maestro, il lui appartient d’orchestrer l’ensemble des travaux à exécuter. Mais ses obligations contractuelles ne s’arrêtent pas là, loin s’en faut. Sur ses épaules pèsent également de lourdes responsabilités en matière de santé et de sécurité du travail. Et celles-ci peuvent l’exposer à d’éventuelles poursuites criminelles. […]

Changes to health and safety regulations come into force

New amendments to regulations under the Occupational Health and Safety Act  (Ontario) came into effect as of July 1. Changes were made to the Construction Projects regulation (213/91), the WHMISregulation (860), and the Control of Exposure to Biological or Chemical Agentsregulation (833). As well, a new Noise regulation (381/15) was introduced. […]

Source : IHSA. 2-Minute News, IHSA, July 2016.

Formation de sensibilisation aux risques dans le secteur de la construction

Le ministère du Travail de l’Ontario mène des consultations sur des modifications proposées qui, si elles sont approuvées, obligeraient les employeurs à s’assurer que les travailleurs qui exécutent un travail auquel s’applique le règlement sur les chantiers de construction terminent un programme de formation de sensibilisation aux risques dans le secteur de la construction. Le ministère cherche aussi à obtenir des commentaires sur le programme provisoire de formation de sensibilisation à la santé et la sécurité et les normes pour les fournisseurs. […]

Comité de révision du Code de sécurité pour les travaux de construction

Lors des dernières réunions du Comité de révision du Code de sécurité pour les travaux de construction, un exercice de priorisation des travaux a été complété. Voici donc un état de situation sur les travaux en cours ainsi que les travaux qui seront d’ici peu de temps à l’agenda. […]

Pouvoirs d’inspection de la CNESST, avis de correction et suspension des travaux : la présence d’un danger est-elle nécessaire ?

Les inspecteurs ont, entre autres pouvoirs, celui d’émettre des avis de correction et même d’ordonner la suspension des travaux. Précisions sur les conditions d’exercice de  ces pouvoirs et les recours possibles et présentation de quelques exemples de dérogations pouvant être constatées sur des chantiers où exercent des entrepreneurs électriciens. […]

Planification des travaux législatifs et réglementaires : 2016

La CNESST dispose d'une planification des travaux législatifs et réglementaires précisant les besoins et les objectifs pour l'année 2016 concernant les modifications requises aux normes et règlements qui sont sous sa responsabilité. Adoptée par le conseil d'administration, cette planification tient compte de la planification stratégique et des priorités d'évolution en matière de santé et sécurité du travail. […]

1er juillet 2016 : règlement sur le bruit en Ontario

Ce nouveau règlement entrera en vigueur le 1er juillet 2016 et vise à offrir aux travailleurs un environnement avec un niveau de bruit acceptable sur les lieux de travail, dont les chantiers de construction. Survol des exigences pour les employeurs. […]

Équipements de protection individuelle : le nouveau règlement européen est publié

Le règlement 2016/425 du 9 mars 2016 actualise les dispositions de la directive 89/896/CEE sur les EPI. Entre autres modifications, il étend la procédure d'évaluation de la conformité la plus contraignante aux lunettes de soleil et gilets fluorescents. […]

Manœuvres de recul sur les chantiers (Les) : nouvelle réglementation

Les modifications au Code de sécurité pour les travaux de construction visent à éliminer la manœuvre de recul, lorsque possible, sinon à éliminer la présence de toute personne dans la trajectoire de recul en effectuant la manœuvre dans une aire de recul ou en contrôlant la trajectoire de recul à l’aide d’un signaleur de chantier. […]

Mémoire juridique : comment la cour a-t-elle déterminé la peine d’un gestionnaire reconnu coupable de négligence criminelle?

La Cour supérieure de justice de l’Ontario a condamné Vadim Kazenelson à une peine d’emprisonnement de trois ans et demipour une négligence criminelle ayant entraîné la mort de quatre travailleurs et de terribles blessures à un autre travailleur tombés d’une plateforme suspendue. Kazenelson est la première personne condamnée à une peine d’emprisonnement depuis que le gouvernement fédéral a adopté le projet de loi C-45, aussi connu sous le nom de loi Westray, en mars 2004. […]

Décret 1078-2015 : circulation des véhicules automoteurs sur les chantiers et manœuvres de recul

Les modifications visent donc à éliminer la manœuvre de recul, lorsque possible, sinon éliminer la présence de personne dans la trajectoire de recul en effectuant la manœuvre dans une aire de recul ou contrôler la manœuvre à l’aide d’un signaleur de chantier. Les exigences concernant l’alarme de recul sont resserrées pour assurer son efficacité lors de sa mise en fonction qui, d’ailleurs, devrait être considérée comme une demande de permission de reculer plutôt que comme un ordre de se tasser. Le règlement bonifie les mesures de sécurité concernant le signaleur de chantier, le signaleur routier, et tout travailleur œuvrant sur un chantier où un véhicule automoteur est susceptible de le heurter. […] En vigueur depuis le 31 décembre 2015.

Décret 1186-2015 : nouvelle sous-section 2.20. : cadenassage et autres méthodes de contrôle des énergies

Auparavant, les méthodes de contrôle des énergies, tel le cadenassage, mises en application sur les chantiers de construction, étaient tirées de la norme canadienne Maîtrise des énergies dangereuses : cadenassage et autres méthodes (CAN/CSA Z460-13) et des articles 185 et 186 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (chapitre S 2.1, r. 13), qui s’applique à tout établissement. Les outils normatifs actuels n’étant pas adaptés aux chantiers de construction, la nouvelle sous-section vient combler cette lacune. […] En vigueur depuis le 16 janvier 2016.

Nouvelles installations sanitaires sur les chantiers (De) : historique des discussions ayant mené aux modifications

Le 3 juin 2015, la Gazette officielle du Québec publiait une modification réglementaire touchant le Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC) concernant les installations sanitaires qui prendra effet, pour les chantiers de plus de 100 travailleurs, le 18 juin 2015. Le débat était dans l’air depuis quelques années… Des discussions se tenaient au comité de révision du CSTC afin d’améliorer les conditions d’hygiène sur les chantiers de construction.

Règlement modifiant le Code de sécurité pour les travaux de construction et modifiant le Règlement sur la santé et la sécurité du travail - décret 428-2015

Ce règlement vise à assurer la santé, la sécurité et l'intégrité physique des travailleurs sur les chantiers de construction. Il prévoit des modifications à la section III du Code de sécurité pour les travaux de construction pour introduire certaines obligations relatives à la fourniture des installations sanitaires et concernant l'utilisation d'une pelle hydraulique comme appareil de levage lors du montage de ligne électrique et les travaux de sautage. Il modifie également le Règlement sur la santé et la sécurité du travail, en conséquence, pour soustraire l'application des dispositions de ce règlement concernant les installations sanitaires sur les chantiers.

Décret 513-2015 : travaux effectués au-dessus ou à proximité de l’eau

Le nouveau règlement, en vigueur depuis le 8 juillet 2015, vise à actualiser les exigences du Code de sécurité pour les travaux de construction (chapitre S-2.1, r.  4), ci-après CSTC, concernant le travail effectué au-dessus ou à proximité de l'eau et à en ajouter de nouvelles, afin d'accroître la santé et la sécurité des travailleurs effectuant un tel travail.

SGH : entrée en vigueur du projet de loi n°43 - Loi favorisant l’information sur la dangerosité des produits présents en milieu de travail et modifiant la Loi sur la santé et la sécurité du travail (2015, chapitre 13)

L’ensemble de la législation fédérale et québécoise concernant le SIMDUT 2015 est maintenant en vigueur. Le 3 juin 2015, le gouvernement a annoncé la sanction du projet de Loi n° 43 (Loi). Dès cette sanction, il y a une entrée en vigueur des modifications à la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST), du Règlement sur l’information concernant les produits dangereux (RIPD), des dispositions transitoires. […]

Définition d’un chantier de construction au plan de la sécurité (La)

Qu’est-ce qu’un chantier de construction? Cette question peut sembler simple, mais elle est parfois plus complexe qu’on ne le pense. En effet, les entrepreneurs croient souvent à tort que la nature de leurs travaux ne constitue pas un chantier de construction alors que, selon la Loi sur la santé et la sécurité du travail(LSST), c’en est un ! […]

Moins reculer, pour mieux protéger…

Le conseil d’administration de la CSST a accepté dernièrement le dépôt d’un projet de règlement modifiant le Code de sécurité pour les travaux de construction (CSTC)… En 2006, le Comité de révision du CSTC a formé un sous-comité paritaire responsable d’étudier cette problématique. À l’origine, le comité cherchait d’abord et avant tout à modifier les alarmes de recul. Pendant ces travaux, il a été démontré que plus d’une vingtaine de travailleurs étaient décédés à la suite d’une manœuvre de recul et que dans quelques cas, il s’agissait du signaleur devant rendre la manœuvre sécuritaire… Le comité a donc réfléchi sur l’élimination à la source de ce danger. Cette réflexion a donc mené le sous-comité à tenter de retirer les travailleurs de la zone, lorsque le véhicule fait marche arrière. […]

Ministère du Travail propose de renforcer les exigences en matière de santé et sécurité liées à l'opération d'équipement d'accès suspendu (Le) (Ontario)

Le ministère du Travail propose de renforcer les exigences liées à l'opération d'équipement d'accès suspendu qui figurent dans le règlement sur les projets de construction (Règl. de l'Ont. 213/91) pris en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail. La proposition s'appliquerait aux immeubles et structures où des équipements d'accès suspendu pourraient être utilisés et auxquels le Règlement s'applique… L'équipement d'accès suspendu vise généralement une ou plusieurs plateformes de travail ou une sellette suspendue par des chaînes d'un support fixe au-dessus (p. ex., ancrages de toit), qui peuvent être baissées ou levées le long de la façade d'un immeuble ou d'une structure par des dispositifs de levage. […]

À vos marques, prêts, cadenassez !

Le 4 mars dernier, un projet de règlement portant sur le cadenassage était prépublié à la Gazette officielle du Québec. Vous pouvez donc dès maintenant transmettre vos commentaires et ce, jusqu’au 19 avril 2015. Bien qu’aucune réglementation spécifique à l’isolement des sources d’énergie ne soit en vigueur dans le CSTC, il faut comprendre que les grands principes étaient tout de même appliqués. Toutefois, la nouvelle réglementation viendra assurément renforcer certaines façons de faire dans l’industrie. […]

SGH : entrée en vigueur du Règlement sur les produits dangereux

Le gouvernement fédéral a annoncé l’entrée en vigueur du Règlement sur les produits dangereux (RPD) et de certaines modifications à la Loi sur les produits dangereux (LPD) le 11 février 2015. […]

Changements au TMD pour 2015

Le 31 décembre 2014, Transports Canada a publié une autre modification importante au Règlement sur le transport des marchandises dangereuses. En voici un bref aperçu. […]

Transport des marchandises dangereuses : modifications réglementaires

Le 15 juillet 2014, le Règlement sur le transport des marchandises dangereuses (RTMD) a été modifié de façon significative. Ces modifications entrent en vigueur 6 mois après leur publication dans la Gazette officielle du Canada, soit le 14 janvier 2015. […]

SGH adopté au Canada (Le)

Le gouvernement canadien a finalement adopté le Système général harmonisé (SGH) a qui s’appellera SIMDUT 2015. Il est donc présentement possible de se conformer aux nouvelles exigences du SGH.

Consultation : le ministère propose de renforcer les mesures de protection pour les travailleurs de la construction

Le ministère du Travail de l’Ontario propose de renforcer les mesures de protection en matière de santé et de sécurité pour les travailleurs de la construction, mesures prévues dans la Loi sur la santé et la sécurité au travail. Le Ministère a mis au point des propositions de règlement aux fins de consultation publique qui portent sur les installations de forage pour fondations et la protection de la santé au travail des travailleurs de la construction, ainsi que diverses modifications au règlement sur les chantiers de construction. […]

Changements législatifs et réglementaires au Code de sécurité pour les travaux de construction

Le nouveau règlement (Décret 606-2014), en vigueur depuis le 17 juillet 2014, propose des modifications aux normes applicables en matière de protection contre les chutes, d'échafaudages sur consoles et d'échelles faites sur place. Ce texte présente les principales modifications au CSTC.

Adoption du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses

Le règlement modifiant le Règlement sur le transport des marchandises dangereusesa été publié dans la Gazette du Canada Partie II du 2 juillet 2014. Les amendements proposés consistent à clarifier les exigences relatives à l’apposition d’indications de danger sur les suremballages, à modifier les exigences relatives à l’apposition de plaques sur les grands contenants et à introduire de nouvelles indications de danger pour les marchandises dangereuses de la classe 5.2 peroxydes organiques, pour les polluants marins et pour les quantités limitées de matières dangereuses, afin d’harmoniser les exigences avec celles des Recommandations relatives au transport des marchandises dangereuses des Nations Unies. Le règlement est entré en vigueur le 14 juillet 2014.

DVD CD-R VHS