Aller au contenu principal
Connexion
ASP Construction

Découvrez nos
Veilles informationnelles

Le centre de documentation recherche et sélectionne pour vous des informations d'actualité et des ressources documentaires de toutes sortes, d'ici et d'ailleurs dans le monde, touchant la santé et la sécurité dans le secteur de la construction.

Cette veille est présentée à titre informatif seulement et les hyperliens sont effectués vers les producteurs de l'information originale. Elle ne représente pas une prise de position ou une opinion de l'ASP Construction ni ne garantit l'exactitude ou l'intégralité des informations répertoriées.

Inscrivez-vous à l'infolettre de nos Veilles informationnelles

Restez informé de chaque nouvelle parution !
Veilles informationnelles

novembre 2017

Accident et maladie professionnelle
ISEA: equipment managers developing standard for protecting workers from objects falling from height.

International Safety Equipment Association President Charles Johnson hailed the “instrumental” efforts of several leading safety equipment managers in developing ANSI/ISEA 121, a forthcoming standard on the prevention of objects dropped from heights. The standard seeks to set minimum design, performance and labeling requirements for solutions intended to reduce industrial-related and occupational-related dropped item incidents. [...]

Allemagne : reconnaissance de nouvelles maladies professionnelles causées par les HAP (enrobés routiers)

La Chambre des Länder allemande a décidé il y a un mois de reconnaître de nouvelles pathologies comme maladies professionnelles. Parmi celles-ci, une est la conséquence de l'inhalation de HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques). Il s'agit du cancer de la vessie. Sont notamment concernés les travailleurs exerçant sur les enrobés routiers. De nouvelles connaissances scientifiques et médicales ont entraîné cette décision. À noter, qu'outre ce type de cancer, ceux du poumon et du larynx sont inscrits également comme maladie professionnelle liée à une exposition à ces HAP. […]

Syndrome des vibration main-bras

La vidéo s’adresse aux travailleurs manipulant des outils vibrants, tels meuleuse, marteau-piqueur, scie à chaîne, découpeuse à disque, etc. Elle traite du syndrome des vibrations main-bras ─ les vibrations sont transmises à la main et se répercutent au bras ─ qui survient à la suite d’une exposition régulière à des vibrations. Elle signale quelques symptômes et effets de cette maladie pouvant se manifester : blancheur des doigts, picotements, engourdissements, perte de force de préhension. Comme il n’existe pas, en Amérique du Nord, de réglementation concernant le contrôle de l’exposition aux vibrations, les organisations doivent veiller à ce que les risques soient maîtrisés. Aussi, la vidéo propose des mesures de contrôle administratives ainsi que des méthodes de travail pour y parvenir. D’une part, élimination, substitution, confinement et d’autre part, utilisation d’outils adaptés aux tâches et toujours bien entretenus, prise de périodes de repos, maintien de la chaleur corporelle durant le travail (en particulier les mains), sont des exemples évoqués. 

 Disponible au centre de documentation de l'ASP Construction à la cote DV-001199.

Source : Safetycare. Syndrome des vibrations main-bras. [Burlington, Ont.] : Safetycare, [2017]. DVD (7 min).

Brûlures

Cette vidéo se penche sur l’administration des premiers soins aux victimes de brûlures. Elle procède à une explication détaillée de la structure et des fonctions de la peau pour comprendre les dommages cutanés occasionnés par les brûlures. Elle énonce les causes, les trois classes des brûlures et les sérieuses complications qui peuvent en résulter : infection, état de choc et détresse respiratoire. Elle aborde les principes généraux à appliquer avec les victimes brûlées ainsi que les premiers soins selon les types de brûlures : électriques et chimiques, par flamme et ébouillantage. Les lignes directrices concernant le recours à l’assistance médicale complètent la vidéo. Attention, des images de réelles brûlures sont présentées. 

Disponible au centre de documentation de l'ASP Construction à la cote DV-001200.

Source : Safetycare. Brûlures. [Burlington, Ont.] : Safetycare, [2017]. DVD (17 min).

Amiante
Consultation sur l’approche proposée en matière de réglementation pour interdire l’amiante et les produits contenant de l’amiante

Ce mémoire est déposé dans le cadre de la consultation publique sur l’approche proposée en matière de réglementation pour interdire l’amiante et les produits contenant de l’amiante. Préoccupé par les effets de l’amiante sur la santé humaine ainsi que les enjeux associés à son contrôle, l’INSPQ salue l’initiative du projet de loi fédérale visant l’interdiction de l’amiante au Canada. Il émet toutefois des réserves et des recommandations sur quatre des exemptions prévues à la nouvelle approche réglementaire. Ces exemptions, qui pourraient exposer des travailleurs et la population générale. L’INSPQ s’interroge enfin sur l’exemption générale sur les traces d’amiante d’origine naturelle qui nécessiterait certaines précisions. […] 

« Vive l’amiante ! » : une vidéo de propagande de plus de 75 ans

Une vidéo édifiante tournée en 1942 intitulée "les utilisations merveilleuses de l'amiante". Apparaissent notamment des ouvrières manipulant du tissu amianté pour fabriquer des tenues de pompier ou du tissu résistant aux brûlures de cigarettes.

Appareil de levage et gréage
Health and safety advisory: tower crane hoist brakes

Recent incidents investigated by the Ontario Ministry of Labour found that tower cranes were not completely holding their loads when the hoist brakes were engaged. If tower crane hoist brakes fail to hold a load, it will result in injury to workers and the general public as well as property damage. The advisory contains safe work practices to follow in order to help ensure that the brakes of a tower crane hoist will not fail. […]

Bruit | Vibration
Environnements bruyants : plus besoin de choisir entre protection et communication

Une entreprise québécoise lance une protection auditive haute-performance doublée d’un système de communication bidirectionnel. La surdité due au bruit ambiant excessif est l’une des lésions professionnelles les plus répandues au monde, affectant plus de 100 millions de travailleurs. Au Québec, depuis 2010, plus de 4000 cas de surdité professionnelle ont été acceptés par la CNESST annuellement. Lorsqu’un employé atteint de surdité continue d’évoluer dans un milieu de travail bruyant, l’enjeu des communications se pose plus cruellement encore. « Quand il faut choisir entre protéger l’audition et comprendre ce que le collègue tente de nous dire, la plupart des gens se disent “J’ai une job à faire” et retirent leur protection », dit Nick Laperle, fondateur de Eers. Selon l’entrepreneur, c’est un choix que personne ne devrait avoir à faire. […]

Syndrome des vibration main-bras

La vidéo s’adresse aux travailleurs manipulant des outils vibrants, tels meuleuse, marteau-piqueur, scie à chaîne, découpeuse à disque, etc. Elle traite du syndrome des vibrations main-bras ─ les vibrations sont transmises à la main et se répercutent au bras ─ qui survient à la suite d’une exposition régulière à des vibrations. Elle signale quelques symptômes et effets de cette maladie pouvant se manifester : blancheur des doigts, picotements, engourdissements, perte de force de préhension. Comme il n’existe pas, en Amérique du Nord, de réglementation concernant le contrôle de l’exposition aux vibrations, les organisations doivent veiller à ce que les risques soient maîtrisés. Aussi, la vidéo propose des mesures de contrôle administratives ainsi que des méthodes de travail pour y parvenir. D’une part, élimination, substitution, confinement et d’autre part, utilisation d’outils adaptés aux tâches et toujours bien entretenus, prise de périodes de repos, maintien de la chaleur corporelle durant le travail (en particulier les mains), sont des exemples évoqués. 

 Disponible au centre de documentation de l'ASP Construction à la cote DV-001199.

Source : Safetycare. Syndrome des vibrations main-bras. [Burlington, Ont.] : Safetycare, [2017]. DVD (7 min).

Chantier
Démolir sans incident ni accident

Le démantèlement d’un tunnel ferroviaire dans l’emprise de l’échangeur Turcot a donné lieu à un sans-faute en matière de santé et de sécurité du travail. Retour sur un chantier exemplaire. […]

Enquête après accident
Décès d’un travailleur de l’entreprise La Sablière de Warwick ltée

Le 15 mai 2017, M. Mathieu Provencher, technicien en arpentage au service de l’entreprise La Sablière de Warwick ltée, a perdu la vie au travail sur un chantier de génie civil à Saint-Christophe-d’Arthabaska. Il a été heurté mortellement par un camion-benne qui effectuait une manœuvre de recul. À la suite de son enquête, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) retient comme principale cause de l’accident des lacunes dans la gestion des travaux en coactivité sur le chantier. […]

Décès d’un travailleur de l’entreprise Les Constructions LJP inc. : des lacunes dans l’aménagement et l’utilisation d’une grue à tour sont en cause

Le 14 décembre 2016, M. Claude Éthier, manœuvre spécialisé et signaleur de grue au service de l’entreprise Les Constructions LJP inc., est décédé des suites d’un accident du travail survenu sur un chantier situé au 1037, rue de Bleury, à Montréal. Il a été frappé mortellement par une plateforme de montage qui s’est décrochée de la tour d’une grue. À la suite de son enquête, la CNESST retient comme principale cause des lacunes dans l’aménagement et l’utilisation de la grue à tour concernée. […]

Équipement de protection individuelle
Environnements bruyants : plus besoin de choisir entre protection et communication

Une entreprise québécoise lance une protection auditive haute-performance doublée d’un système de communication bidirectionnel. La surdité due au bruit ambiant excessif est l’une des lésions professionnelles les plus répandues au monde, affectant plus de 100 millions de travailleurs. Au Québec, depuis 2010, plus de 4000 cas de surdité professionnelle ont été acceptés par la CNESST annuellement. Lorsqu’un employé atteint de surdité continue d’évoluer dans un milieu de travail bruyant, l’enjeu des communications se pose plus cruellement encore. « Quand il faut choisir entre protéger l’audition et comprendre ce que le collègue tente de nous dire, la plupart des gens se disent “J’ai une job à faire” et retirent leur protection », dit Nick Laperle, fondateur de Eers. Selon l’entrepreneur, c’est un choix que personne ne devrait avoir à faire. […]

Ergonomie
Se familiariser avec l'ergonomie des outils à main

De nombreux travailleurs utilisent chaque jour des marteaux, des clés, des pinces, des tournevis et d’autres outils à main. Les outils à main électriques et non électriques, comme les perceuses, sont beaucoup utilisés dans diverses industries et à la maison. En plus des blessures courantes comme les coupures et les contusions, l’utilisation fréquente et prolongée d’outils à main peut provoquer des douleurs, des raideurs, de la fatigue et des maux qui, lorsqu’ils ne sont pas traités, peuvent entraîner divers troubles musculo-squelettiques chroniques. Vous pouvez aider à réduire ces types de blessures et de troubles musculo-squelettiques liés au travail en choisissant le bon outil pour le travail à effectuer et en l’utilisant correctement. […]

Espace clos
E.CLOS : un outil pour la gestion des risques en espace clos

L’IRSST vient de mettre en ligne un outil d’analyse et de gestion des risques pour les interventions en espace clos. Nommé E.CLOS, cet outil est destiné aux personnes qualifiées en la matière, soit les préventeurs, gestionnaires, donneurs d’ouvrage, maîtres d’œuvre, concepteurs-intégrateurs et sauveteurs. L’outil prend en considération les principaux dangers potentiels et il tient compte du contexte normatif et réglementaire du Québec. […]

Innovation
Arrivée des robots dans la construction

Auparavant reliée qu’à la science-fiction, l’arrivée des robots sur nos lieux de travail deviendra bientôt une réalité. Et la construction s’avère un domaine où leur développement est le plus important. Alors, les travailleurs de la construction seront-ils prochainement remplacés par des robots ? En ce moment, on retrouve sur nos chantiers des robots aidant à la surveillance et l’analyse. Bientôt, il y aura également des robots capables de réaliser des travaux de maçonnerie ou de briquetage. […]

Inspection d'éoliennes à l'aide d'un drone

Une petite entreprise spécialisée dans les travaux d'accès difficiles a investi dans un drone afin d'inspecter les pales d'éoliennes. Le salarié n'est plus obligé de travailler en hauteur pour réaliser ces inspections. France.

Can drones make construction safer?

Unmanned aerial vehicles (UAVs) often called drones are increasingly used for military, recreational, public, and commercial purposes. UAVs have the potential to prevent injury and death in the construction industry where nearly 1,000 workers died in 2015. Advancements in UAV technology could help reduce construction-related injury and death from falls, toxic chemical exposures, electrical hazards, or traumatic injury from vehicle and equipment collisions. As is the case with other emerging technologies, occupational safety assessments of UAVs lag behind technological advancements. UAVs may create new workplace hazards that need to be evaluated and managed to ensure their safe operation around human workers. A recent paper from the National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) in the American Journal of Industrial Medicine “Unmanned Aerial Vehicles in Construction and Worker Safety” describes the four major uses of UAVs, including their use in construction, the potential risks of their use to workers, approaches for risk mitigation, and the important role that safety and health professionals can play in ensuring safe approaches to their use in the workplace. […]

Des paliers pour pallier le risque de chute

Les chutes de hauteur demeurent une des principales causes d’accidents graves et de décès dans l’industrie québécoise de la construction. Investir dans la santé et la sécurité des travailleurs, c’est aussi gagner en productivité au chantier. Coffrage Alliance en témoigne. Bien que les travailleurs en soient les premières victimes, les entreprises en subissent également les contrecoups. C’est d’ailleurs ce qui a motivé Coffrage Alliance à concevoir un système de paliers pour assurer le déplacement sécuritaire de ses travailleurs à l’intérieur d’un système de coffrage autogrimpant du fabricant français Doka. […]

Manutention et stockage
5 elements of forklift safety

Those are just a few best practices that can be used to foster forklift safety on the job. Safety+Health consulted safety professionals, agency officials and the National Safety Council to help shape the following five forklift safety guidelines. [...]

Métier
Poseurs de revêtements souples et SST : vidéo

Issue des recommandations d’une recherche financée par l'IRSST, cette vidéo donne la parole à des poseurs de revêtements souples ainsi qu’à un enseignant qui expliquent les risques pour la santé et pour la sécurité inhérents à leur travail, proposent des solutions et insistent sur l’importance de la formation au métier. Durée : 14 min.

Santé et sécurité du travail
Dossier SST - Des pratiques SST inspirantes

La sécurité sur les chantiers de construction est encadrée par une série d’obligations. Mais certains entrepreneurs vont plus loin pour protéger les travailleurs. « La loi exige d’avoir un programme de prévention, mais s’il ramasse la poussière, ça ne sert pas à grand-chose », lance Alain Beaulieu, vice-président de Versailles 48 et superviseur en santé, sécurité et environnement. Tous les matins, les employés notent les risques associés à leur travail et les mesures de prévention à prendre. Puis, ils lisent et signent l’analyse de la sécurité des tâches des autres travailleurs. À la fin de la journée, ils remplissent une évaluation sur la sécurité des lieux, des équipements, des comportements, etc. […]

L’inspecteur, un allié dans la prévention des accidents de travail

Comme le prévoit la Loi sur la santé et la sécurité du travail, l’employeur doit éliminer à la source les dangers dans son milieu de travail. Pour ce faire, l’inspecteur de la CNESST peut devenir un allié important pour soutenir employeurs et travailleurs dans leurs démarches de prévention et de prise en charge de la santé et sécurité du travail. […]

Secours et sauvetage

Brûlures

Cette vidéo se penche sur l’administration des premiers soins aux victimes de brûlures. Elle procède à une explication détaillée de la structure et des fonctions de la peau pour comprendre les dommages cutanés occasionnés par les brûlures. Elle énonce les causes, les trois classes des brûlures et les sérieuses complications qui peuvent en résulter : infection, état de choc et détresse respiratoire. Elle aborde les principes généraux à appliquer avec les victimes brûlées ainsi que les premiers soins selon les types de brûlures : électriques et chimiques, par flamme et ébouillantage. Les lignes directrices concernant le recours à l’assistance médicale complètent la vidéo. Attention, des images de réelles brûlures sont présentées. 

Disponible au centre de documentation de l'ASP Construction à la cote DV-001200.

Source : Safetycare. Brûlures. [Burlington, Ont.] : Safetycare, [2017]. DVD (17 min).

Substance dangereuse
Exposition à la poussière de bois : réduire au minimum !

La poussière de bois est plus qu’un simple irritant nasal présent dans l’air ambiant d’un atelier ou s’accumulant sur le sol. Le fait de respirer ces minuscules particules de poussière peut être dangereux et, au fil du temps, peut rendre malade. Le travail du bois, qu’il s’agisse du sciage, du toupillage ou du ponçage, peut produire de la poussière de bois. Lorsque la poussière est transportée dans l’air, vous risquez d’en inhaler. Cela peut se produire lorsqu’on enlève cette poussière des meubles, qu’on effectue des travaux d’entretien ou qu’on nettoie de l’équipement (p. ex. vider le sac d’un système de dépoussiérage ou d’un aspirateur). La poussière fine produite lors du travail du bois entraîne des niveaux d’exposition plus élevés. Dans des conditions semblables, le bois franc (comme l’érable et le chêne) produit généralement plus de poussière que le bois mou (p. ex le cèdre et le pin), et le bois sec tend à produire plus de poussière que le bois plus humide. […]

Travail à la chaleur | Travail au froid
Attention aux premières gelées de la saison

Puisque certaines nuits d’automne sont propices au développement de givre, de minces couches de glace ou de neige, nous vous invitons à prendre les mesures préventives nécessaires pour éviter les risques d’accident (chute au même niveau, chute à un niveau inférieur, etc.). Il est de la responsabilité de l’employeur et des travailleurs de détecter les situations à risque et de contrôler la tenue des lieux de travail. Assurez-vous que les équipements de protection individuels (bottes de travail) et les produits de déglaçage nécessaires pour éliminer les surfaces glissantes sont disponibles et correctement utilisés. […]

Protéger les travailleurs du froid : mieux comprendre pour mieux agir

 Dans de nombreux secteurs industriels, les travailleurs sont confrontés à des contraintes thermiques extrêmes et en particulier à des froids pouvant être intenses. Des normes internationales définissent le travail au froid à des températures égales ou inférieures à 10°C.  Le premier article de cette veille explore les performances cognitives* de huit participants humains exposés 24 heures à une température de 7,5°C. Il en découle quelques recommandations en cas d’exposition prolongée au froid. Le second article présente de récents travaux menés sur le transfert de chaleur à travers différentes couches textiles, utilisées dans la conception de vêtement de protection contre le froid. […]

Travail en hauteur
Prévention des chutes de hauteur : l’effet pendule

Lors de travail en hauteur, il peut arriver que le travailleur, attaché à un harnais, muni d’un enrouleur-dérouleur et ancré correctement, doive se déplacer horizontalement. Dans ce cas, l’enrouleur-dérouleur n’est plus à la verticale. Voir croquis ci-dessous.  Cette situation pose-t-elle problème? […]

Understanding ladder jack scaffolding

Ladder jack scaffolding is used often in construction because it's inexpensive, portable, easy to put up and take down, and can fit in narrow places. To create a ladder jack scaffold, triangle-shaped brackets – known as ladder jacks – are attached to portable ladders, which are used on each side of a ladder jack scaffold to form a means of support for a platform, according to a fact sheet from OSHA. The two main types of ladder jack bracket devices are side rail and two- or three-rung. Side rail ladder jacks are installed onto the railing and rungs of extension or single ladders. Two or three-rung ladder jacks hook directly onto two or three ladder rungs. […]

Professional rope access : a guide to working safely at height

Cet ouvrage porte sur l’emploi de cordage comme système de retenue et moyen de positionnement aux postes de travail. Les 23 chapitres tiennent compte entre autres de la préparation de l'équipement, des techniques d'escalade et de descente, de l'évaluation des compétences des travailleurs ainsi que des exigences administratives liées à l'emploi d'un système de cordage.

Disponible pour le prêt au centre de documentation de l’ASP Construction à la cote MO-000054.

Source : McCurley, L. Professional rope access : a guide to working safely at height. Hoboken, N.J. : John Wiley & Sons, 2016. 344 p.

Liberté et sécurité en hauteur

La prévention passe par une variété de mesures dont le port du harnais de sécurité lorsque les moyens de protection collectifs ne sont pas envisageables. Les systèmes de corde d’assurance horizontale (SCAH) sont composés d’un câble installé à l’horizontale entre des ancrages. Aussi appelés systèmes d’ancrage continu flexible ou ligne de vie, ils retiennent le travailleur harnaché au moyen d’une longe qui glisse latéralement le long du câble d’assurance et permet de se déplacer sur une plus grande surface de travail. Les SCAH offrent une protection continue sans que l’utilisateur ait à s’attacher et se détacher fréquemment pour effectuer ses tâches. […]

Travail en hauteur : la sécurité avec les échelles, les escabeaux et les échafaudages

Pour changer des ampoules, nettoyer des fenêtres, accéder à la toiture, entretenir un système de ventilation, les échelles, les escabeaux et les échafaudages sont des équipements indispensables. Leur utilisation demande toutefois une très grande prudence. De multiples facteurs peuvent contribuer à une chute pour le travailleur (ex. : installation déficiente, absence d’équipement de protection, postures contraignantes, utilisation inadéquate). Lors du travail en hauteur, les principaux risques pour le travailleur sont le basculement, la chute en hauteur et l’électrocution. Traite du respect des règles de sécurité permettant d'éviter les accidents. […]

DVD CD-R VHS