Aller au contenu principal
Connexion
ASP Construction

Découvrez nos
Veilles informationnelles

Le centre de documentation recherche et sélectionne pour vous des informations d'actualité et des ressources documentaires de toutes sortes, d'ici et d'ailleurs dans le monde, touchant la santé et la sécurité dans le secteur de la construction.

Cette veille est présentée à titre informatif seulement et les hyperliens sont effectués vers les producteurs de l'information originale. Elle ne représente pas une prise de position ou une opinion de l'ASP Construction ni ne garantit l'exactitude ou l'intégralité des informations répertoriées.

Inscrivez-vous à l'infolettre de nos Veilles informationnelles

Restez informé de chaque nouvelle parution !
Veilles informationnelles

octobre 2014

Accident et maladie professionnelle
Troubles musculosquelettiques : manutention et biomécanique de l’épaule

De récentes revues de la littérature épidémiologique montrent que travailler avec les bras en position levée augmente la probabilité de développer des troubles musculosquelettiques (TMS) aux épaules. Bien que l’origine et les mécanismes de TMS à l’épaule manquent d’évidence dans la littérature scientifique, réaliser une tâche avec les bras en position levée cause un chargement de la musculature de l’épaule plus important. Cependant, peu d’éléments permettent d’expliquer les raisons pour lesquelles cette posture avec les bras élevés est gênante, et comment celle-ci affecte le membre supérieur en mouvement. La modélisation musculosquelettique du corps humain est aujourd’hui un moyen efficace et non invasif pour obtenir des informations sur les efforts internes qui sont appliqués aux muscles, aux tendons et aux os.

 

Dossier : les poussières de bois

À l'origine d'environ 70 cas de cancers professionnels des sinus déclarés par an, les poussières de bois sont la deuxième cause de cancers professionnels reconnus, après l'amiante. En outre, elles peuvent provoquer des pathologies respiratoires (rhinite, asthme, fibrose pulmonaire…), cutanées (eczéma) ou oculaires (conjonctivite). Sans compter les incendies et les explosions. Ce dossier fait le point sur ces questions.

Sécurité : quels sont les bons et les mauvais élèves européens ?

La construction est régulièrement pointée du doigt pour être le secteur le plus touché par les accidents de travail. Détails en chiffres avec Jonathan Todd, porte-parole pour l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion à la Commission européenne.  

Planification, la formation et l’innovation (La) : les assises de la prévention

L’industrie de la construction au Québec n’est pas à l’abri des accidents même si la situation s’est grandement améliorée au fil des ans. En effet, au cours des 25 dernières années, le taux de fréquence des accidents a diminué de 300 %. Alors qu’au début des années 1980, 1 travailleur sur 5 était victime d’un accident avec lésions, soit 20 % de la main-d’œuvre, aujourd’hui moins de 6 % des travailleurs connaîtront les conséquences d’un accident du travail, ce qui demeure malgré tout déplorable. 

Risque routier dans le BTP (Le)

Chaque année, la route cause de nombreux accidents du travail graves ou mortels dans le BTP. Ce dossier complet vous propose de faire le point sur le sujet ainsi que des moyens de prévention à mettre en œuvre dans votre entreprise.

Bruit | Vibration
Comprendre et prévenir la perte auditive causée par le bruit

Travail Sécuritaire NB a publié un dépliant qui explique les facteurs de risque associés à la perte de l’audition causée par le bruit et fournit des recommandations pour réduire l’exposition des travailleurs au bruit. Il s’intitule Perte auditive due au bruit : unissons nos efforts afin de prévenir la perte auditive.

Machines et outils plus silencieux pour contrer les risques liés au bruit

Le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) a lancé le programme « Buy Quiet » afin de réduire les niveaux nocifs de bruit auxquels sont exposés près de 22 millions de travailleurs aux États-Unis, dont une grande part travaille sur les chantiers de construction. Le site Web conçu dans le cadre de ce programme offre des ressources d’information visant à promouvoir l’utilisation des machines et des outils plus silencieux dans le but de réduire la perte auditive des travailleurs, diminuer l’impact du bruit dans les communautés, aider les employeurs à se conformer aux exigences réglementaires et réduire les coûts des audiométries, des équipements de protection individuelle et des réclamations d'indemnités.

Chantier
Quai du port de Sept-Îles : un défi colossal sur le plan de la santé et de la sécurité

À l’automne 2012, le port de Sept-Îles donne le coup d’envoi de la construction d’un quai multiusager qui lui permettra de se hisser au rang des plus importants lieux d’expédition de minerai de fer dans le monde, augmentant sa capacité annuelle de 50 millions de tonnes au passage. Un projet de 220 millions de dollars qui inclut un quai en eaux profondes d’une longueur de 400 mètres et 21 mètres de large, ainsi que d’une structure d’approche de 560 mètres de long sur 15 mètres de large.

Ligne à grande vitesse Bretagne (La) – Pays de la Loire : un chantier d’exception

La Ligne à grande vitesse (LGV) Bretagne - Pays de la Loire s'inscrit dans le prolongement de la LGV Atlantique Paris - Le Mans. En tout, ce sont 214 km de nouvelles lignes qui seront mises en service au plus tard le 15 mai 2017. Son objectif est de développer de manière significative la desserte de la Bretagne et des Pays de la Loire, en réduisant la position périphérique de l’Ouest et en renforçant son accessibilité vers les autres régions françaises (Paris et grandes métropoles régionales avec des liaisons directes "province-province") et européennes. Cette opération a été réalisée dans le cadre d'un PPP (Partenariat Public Privé) d'une durée de 25 ans avec Eiffage Rail Express (ERE). Diaporama.

Conduite de véhicule | Signalisation | Travaux de route
Risque routier dans le BTP (Le)

Chaque année, la route cause de nombreux accidents du travail graves ou mortels dans le BTP. Ce dossier complet vous propose de faire le point sur le sujet ainsi que des moyens de prévention à mettre en œuvre dans votre entreprise.

Signaux de levage à connaître sur les chantiers pour la sécurité à l’international (Les)

L'ISO, Organisation internationale de normalisation, a publié un ensemble de gestes universels de commandement des engins de levage, utilisables sur les chantiers de construction pour renforcer la sécurité et l'efficacité des opérations.

Résultat : une norme internationale présentant un ensemble de gestes de manœuvre qui pourront être compris sans équivoque par les conducteurs de grues sur les chantiers partout dans le monde. L'objectif n’est pas de remplacer les consignes de guidage conventionnelles utilisées dans chaque pays, mais d’établir un ensemble cohérent de gestes de commandement des engins de levage que devront impérativement connaître tous ceux qui travaillent sur les chantiers des grands projets multinationaux.

Enquête après accident
Chute mortelle d’un apprenti monteur-assembleur d’acier : la CSST identifie une gestion déficiente de l’installation du platelage métallique du bâtiment en construction

Le 13 février 2014, Daniel Pilon, un apprenti monteur-assembleur d’acier au service d’Acier Bata inc., perd la vie au travail. Il fait une chute de plus de dix mètres alors qu’il manipule une feuille métallique composant la structure d’acier du toit (platelage métallique) d’un bâtiment en construction. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une gestion déficiente de la santé et de la sécurité quant à la pose du platelage métallique.

Chute mortelle d’un apprenti monteur-assembleur d’acier : la CSST identifie une gestion déficiente des mesures de protection contre les chutes

Le 5 mars 2014, Daniel Côté, apprenti monteur-assembleur d’acier, perd la vie au travail. Alors qu’il se trouve sur le toit d’un immeuble en construction, il tombe dans l’ouverture du puits de l’ascenseur pour terminer sa chute 43 mètres plus bas. Le travailleur était au service des Installations Miral inc., un sous-traitant de Structures Lefebvre et Benoit inc., dans la réalisation d’une partie des travaux du chantier dont le maître d’œuvre est Axcès Saint Charles inc.

Travailleur heurté mortellement par un poteau qui s’abat au sol : la CSST identifie des lacunes dans la méthode d’installation

Le 13 mai 2014, Daniel Demers, un chauffeur de la compagnie 9178-3100 Québec inc. (Les Entreprises JF), perd la vie lorsqu’un poteau s’abat au sol et le percute, alors qu’il se trouve sur le chantier. Parmi les causes à l’origine de l’accident, la CSST identifie une gestion de la santé et de la sécurité déficiente en ce qui a trait l’installation de poteaux.

Équipement de protection individuelle

NIOSH amorce des recherches pour améliorer les casques de sécurité

Le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) a amorcé un projet de recherche pour améliorer les casques de sécurité afin de prévenir les traumatismes crâniens chez les travailleurs de la construction. Ce projet, encore à la phase initiale, prendra fin en 2018. Dans un premier temps, les chercheurs évalueront les casques disponibles sur le marché afin de tester la façon dont la tête est protégée des chocs latéraux et supérieurs, ainsi que la façon dont le cou est protégé lorsque la tête pivote à la suite d’un choc. Les casques des athlètes, des soldats et des motocyclistes ont évolué avec le temps pour offrir une meilleure protection à la différence des casques de protection qui n’ont pas eu de changements importants au cours des 40 dernières années. Les résultats de cette recherche pourraient éventuellement donner lieu à des recommandations pour apporter des modifications à la norme ANSI Z89.1 American national standard for industrial head protection en ce qui concerne la conception des casques. 

Source : CSST. Tour de veille informationnelle. Vol. 10, no 4, sept. 2014. P. 4.

Principes fondamentaux de la sélection d'un EPI (Les)

Dans tous les milieux de travail, on trouve des dangers de degrés variables. Idéalement, ces dangers doivent être éliminés, maîtrisés à la source ou limités grâce à des mesures administratives. Lorsqu'aucune autre méthode n'est disponible ou qu'il est impossible de les mettre en œuvre, l'équipement de protection individuelle (EPI), le dernier niveau de protection, peut être utilisé pour faire en sorte que le travail puisse être poursuivi de façon sécuritaire. Comprendre les principes fondamentaux de l'EPI et de sa sélection peut jouer un rôle important dans l'élaboration et le maintien d'un programme complet de santé et de sécurité au travail. 

Norme CSA Z195 Chaussures de protection – Nouvelle édition

La nouvelle édition de la norme CSA Z195-14 énonce les exigences relatives aux chaussures antidérapantes, dotées ou non d’autres caractéristiques de sécurité. En outre, une nouvelle catégorie en matière de protection antistatique (« super SD ») a été ajoutée à l’intention des personnes qui travaillent avec des appareils électroniques et des instruments sensibles.

Espace clos
Travail en espace clos (Le) : balado

Vous travaillez dans des espaces clos? Écoutez le balado du CCHST pour en apprendre davantage sur les risques potentiels et découvrir comment vous pouvez assurer votre sécurité. (La durée du balado est de 4 min 48 s).

Travail en espace clos : respectez-vous la norme ?

Cette année, c’est le 10e anniversaire du triste accident qui a couté la vie à trois personnes décédées à l’intérieur d’un espace clos présent sur un terrain de camping. Cette malheureuse histoire marqua un tournant dans le domaine des espaces clos au Québec. L’incident a créé une onde de choc qui a forcé une longue réflexion sur la bonne marche à suivre pour éviter ce genre de drame. Les gouvernements fédéraux et provinciaux édictent des règlements de SST qui incluent des exigences sur le travail en espace clos. Mais ces documents demeurent vagues et généraux. De plus, depuis l’accident, ils n’ont pas été significativement modifiés. Les gens du milieu ont donc jugé nécessaire d’élaborer une norme volontaire qui suggère des étapes supplémentaires pour réduire les risques et mieux gérer ces lieux hostiles. C’est le CSA Z1006, créé en 2010. L’engouement a été au départ limité et les entreprises et organisations commencent seulement à s’y intéresser sérieusement.

Faire face à l’urgence en espace clos : l’exemple de Foraction

Qui dit ouvrages de construction en espace clos, dit du même souffle dangers pour la santé et la sécurité des travailleurs. C’est pourquoi Foraction,qui se spécialise dans le forage horizontal directionnel et par tunnelier, offre désormais une formation spécialisée en sauvetage à ses employés sur le terrain. En plus de disposer de tout le matériel nécessaire en cas d’urgence.

Lois et règlements
Changements législatifs et réglementaires au Code de sécurité pour les travaux de construction

Le nouveau règlement (Décret 606-2014), en vigueur depuis le 17 juillet 2014, propose des modifications aux normes applicables en matière de protection contre les chutes, d'échafaudages sur consoles et d'échelles faites sur place. Ce texte présente les principales modifications au CSTC.

Adoption du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses

Le règlement modifiant le Règlement sur le transport des marchandises dangereusesa été publié dans la Gazette du Canada Partie II du 2 juillet 2014. Les amendements proposés consistent à clarifier les exigences relatives à l’apposition d’indications de danger sur les suremballages, à modifier les exigences relatives à l’apposition de plaques sur les grands contenants et à introduire de nouvelles indications de danger pour les marchandises dangereuses de la classe 5.2 peroxydes organiques, pour les polluants marins et pour les quantités limitées de matières dangereuses, afin d’harmoniser les exigences avec celles des Recommandations relatives au transport des marchandises dangereuses des Nations Unies. Le règlement est entré en vigueur le 14 juillet 2014.

Nanotechnologie
Nanomatériaux : guide de bonnes pratiques favorisant la gestion des risques en milieu de travail

La 2e édition du guide synthétise les données probantes issues des plus récentes recherches sur le comportement des nanomatériaux, la caractérisation de l’exposition, l’évaluation des risques, les lois et règlements, les démarches de prévention et de gestion des risques. Elle fournit également des exemples d’intervention en milieu de travail et en laboratoire, de même que des données sur leur implantation et l’évaluation de leur efficacité.

Ce guide soutiendra les entreprises et les organismes de recherche afin de favoriser un développement sécuritaire et responsable des nanotechnologies au Québec, car « il est important que les solutions à retenir pour un milieu de travail déterminé soient traitées au cas par cas et adaptées à chaque situation en tenant compte des risques évalués pour chacun des postes de travail », conclut l’auteur principal.

Nanotechnologies, la prochaine révolution industrielle

« Nanotechnologies », voilà un terme que nous entendons de plus en plus dans les médias et qui nous est présenté comme étant une percée majeure dans le monde de l’industrie en général. Qu’est-ce qui se cache donc derrière cette science et en quoi cela aura-t-il une incidence sur notre quotidien ? Petit tour d’horizon.

Aide au repérage des nanomatériaux en entreprise

Cette brochure s'adresse à tous les préventeurs de terrain qui sont amenés à identifier des opérations potentiellement exposantes aux nanomatériaux en entreprise. Cette aide au repérage des nanomatériaux manufacturés manipulés en entreprise vise plus précisément à renseigner sur les nanomatériaux qui sont fabriqués ou utilisés dans une dizaine de secteurs d'activité.
La brochure est constituée en 2 parties. La première dresse un état des connaissances sur les nanomatériaux : généralités (définitions, réglementation, toxicité, exposition professionnelle), repérage et identification des nanomatériaux, évaluation des risques et mesures de prévention. La seconde traite des secteurs concernés par l'utilisation de nanomatériaux. Cette partie se présente sous forme de fiches répertoriant par secteur d'activités les applications, les nanomatériaux concernés et les propriétés ou fonctionnalités recherchées. 8 secteurs sont couverts dont celui de la construction, bâtiment et travaux publics.

Veille Nanos

Veille informationnelle française sur les nanotechnologies qui s’adresse au secteur Bâtiment/Travaux publics et construction.

Fibre de carbone (La), écologique mais non sans risque

Dans la recherche de solutions aux enjeux environnementaux contemporains, les entreprises manufacturières de matériaux de construction tentent sans cesse d’améliorer leurs produits et de développer de nouveaux matériaux novateurs, à empreinte environnementale réduite. Depuis quelque temps, de nouveaux matériaux de construction composites, contenant des fibres de carbone, font leur apparition sur le marché. Quels sont les caractéristiques de ces matériaux, leurs avantages et inconvénients, et qu’est-ce que la fibre de carbone ?

Évaluation des risques liés aux nanomatériaux : enjeux et mise à jour des connaissances

Face à la diversité des nanomatériaux présents au quotidien et aux nombreux questionnements qui les entourent, l'Anses publie un état des lieux des connaissances sur les enjeux sanitaires et environnementaux des nanomatériaux manufacturés. Celui-ci permet de préciser les connaissances scientifiques et met en évidence des effets toxiques de certains nanomatériaux sur des organismes vivants et sur l'environnement. Il souligne aussi la complexité à appréhender les diverses situations d'exposition pour l'homme et l'environnement, ainsi que les limites des méthodologies existantes en matière d'évaluation des risques. L'Agence recommande de mettre en place sans attendre des outils pour mieux maîtriser les risques par un encadrement réglementaire renforcé au niveau européen. 

Outil | Appareil | Machine
Lasers dans les lieux de travail de l’Ontario (Les)

Les lasers ont leur utilité dans de nombreux lieux de travail. Un travailleur peut s’exposer aux lasers notamment en numérisant un code à barres, en effectuant une intervention médicale, en surveillant une machine qui coupe des matériaux, en mettant une poutre à niveau dans un projet de construction. Un travailleur exposé à un rayon laser direct ou réfléchi peut subir une blessure oculaire et (ou) cutanée. Il existe également des dangers indépendants du rayon, mais liés à l’utilisation des lasers.

Secours et sauvetage
Protection contre la foudre : balado

Le CCHST explique comment faire pour rester en sécurité tout en travaillant à l'extérieur pendant un orage. (La durée du balado est de 6 min 49 s).  

Faire face à l’urgence en espace clos : l’exemple de Foraction

Qui dit ouvrages de construction en espace clos, dit du même souffle dangers pour la santé et la sécurité des travailleurs. C’est pourquoi Foraction,qui se spécialise dans le forage horizontal directionnel et par tunnelier, offre désormais une formation spécialisée en sauvetage à ses employés sur le terrain. En plus de disposer de tout le matériel nécessaire en cas d’urgence.

Comment éviter le traumatisme de suspension?

Pour éviter le traumatisme de suspension, aussi appelé «syndrome du harnais», il est nécessaire d’avoirune procédure de sauvetage permettant une intervention rapide, dans un délai maximal de 15 minutes, pour décrocher un travailleur suspendu dans un harnais à la suite d’une chute.

Substance dangereuse
Adoption du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses

Le règlement modifiant le Règlement sur le transport des marchandises dangereusesa été publié dans la Gazette du Canada Partie II du 2 juillet 2014. Les amendements proposés consistent à clarifier les exigences relatives à l’apposition d’indications de danger sur les suremballages, à modifier les exigences relatives à l’apposition de plaques sur les grands contenants et à introduire de nouvelles indications de danger pour les marchandises dangereuses de la classe 5.2 peroxydes organiques, pour les polluants marins et pour les quantités limitées de matières dangereuses, afin d’harmoniser les exigences avec celles des Recommandations relatives au transport des marchandises dangereuses des Nations Unies. Le règlement est entré en vigueur le 14 juillet 2014.

RISCTOX : nouvelle base de données sur les produits chimiques

L'Institut syndical européen (ETUI) et l’Institut syndical espagnol Istas ont développé la base de données RISCTOX qui permet l’accès à près de 100 000 fiches d’information sur des produits chimiques pouvant provoquer des cancers, des allergies, des perturbations du système hormonal, ou des risques pour le système reproductif. Les fiches d’information précisent la classification et l’étiquetage réglementaires, les principaux usages industriels de la substance, les effets sur la santé et les maladies professionnelles provoquées.

MIXie France

Nouvel outil INRS de prise en compte des multi-expositions dans la prévention du risque chimique. En milieu professionnel, rares sont les situations où les travailleurs ne sont exposés qu'à une seule substance chimique. Pour permettre une évaluation des effets possibles liés aux multi-expositions, l'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), en partenariat avec l'Université de Montréal et l'IRSST*, a mis au point MiXie France, un outil en ligne gratuit et simple à utiliser qui permet d'évaluer le potentiel additif des substances chimiques.

Travail à la chaleur | Travail au froid
Exposition aux températures chaudes et froides extrêmes : étude des indices thermiques

Cette étude s’intéresse à l’ensemble des contraintes thermiques, depuis les grands froids typiques du Nord du Québec, jusqu’aux ambiances excessivement chaudes retrouvées dans certaines industries.

Travail en hauteur
Chutes : les travailleurs autonomes du secteur résidentiel sont plus à risque

Une étude du Center for Construction Research and Training (CPWR) révèle que près d’un tiers des travailleurs décédés des suites d’une chute sur les chantiers de construction résidentiels étaient des travailleurs autonomes, ce qui représente trois fois le pourcentage des travailleurs autonomes qui sont morts pour la même cause sur les chantiers de construction commerciaux. C’est ce qui ressort de l’analyse des statistiques sur les chutes mortelles survenues entre 2003 et 2010 aux États-Unis réalisée par le CPWR. L’étude montre aussi que les travailleurs âgés de 55 ans et plus représentaient 27 % des chutes mortelles dans le secteur de la construction résidentielle et seulement 19 % dans le secteur de la construction commerciale. Également, l’utilisation des échelles a été à l’origine de l’accident dans 23 % des cas pour le secteur résidentiel et 13 % pour le secteur de la construction commerciale. Les auteurs de l’étude formulent des recommandations notamment en ce qui concerne la recherche de solutions pour améliorer la santé et la sécurité des travailleurs autonomes étant donné que la réglementation en santé et sécurité au travail s’applique seulement aux employeurs. Ces solutions pourraient inclure la présélection des soumissionnaires, ainsi que l’exigence des fonctions de sécurité intégrées dans les codes du bâtiment telles que des lanterneaux capables de supporter le poids du travailleur et les points d’ancrage des dispositifs antichute.

Conception et construction des échelles d’accès fixe

Le ministère du Travail de l’Ontario a publié une fiche technique sur les bonnes pratiques d’ingénierie à respecter lors de la conception et la construction des échelles d’accès fixe afin qu’elles puissent supporter les charges maximales prévues.

Dispositif antichute : fiche explicative de la norme ANSI Z359.13

Le comité de sécurité de l'American Industrial Hygiene Association (AIHA) a publié une fiche d’information au sujet de l’application de la nouvelle norme ANSI Z359.13 Personal Energy Absorbers and Energy Absorbing Lanyards. Cette fiche porte sur l’espace de dégagement nécessaire à l’utilisation du cordon d'assujettissement du dispositif antichute afin qu’il n'y ait pas d'obstruction sur laquelle le travailleur en chute se blesserait. Elle établit les différences par rapport à la norme ANSI Z359.1 Safety Requirements for Personal Fall Arrest Systems, Subsystems and Components en ce qui concerne le calcul de l’espace de chute.

Comment éviter le traumatisme de suspension?

Pour éviter le traumatisme de suspension, aussi appelé «syndrome du harnais», il est nécessaire d’avoirune procédure de sauvetage permettant une intervention rapide, dans un délai maximal de 15 minutes, pour décrocher un travailleur suspendu dans un harnais à la suite d’une chute.

Solution développée pour prévenir les chutes en hauteur lors de travaux de maintenance dans un poste haute tension (Une)

Les travailleurs à l’emploi de la Société en commandite hydroélectrique Manicouagan (SCHM) étaient constamment confrontés à des risques de chute lors des travaux de maintenance de disjoncteurs 69 kV ou 161 kV. De plus, ils devaient souvent adopter une posture contraignante susceptible de causer des blessures.

Fatal events in residential roofing

Residential roofing is a high risk occupation, more than nine times as risky as the average occupation and more than three times as risky as the average construction trade. To better understand the factors involved in residential roofing fatalities, 112 case reports filed by Occupational Safety and Health investigators for the years 2005–2010 were examined. In almost all of the recorded cases there was no adherence to the then current safety standards. It was found that there was little or no appropriate use of fall protection practices or equipment and that employer planning and employee training was minimal. Specific standards violated were examined as well as the monetary penalties assessed. In addition to an increase in the size of the penalties, it is hoped the recent national program “Campaign to Prevent Falls in Construction”, with its emphasis on planning, needed equipment, and training will prove fruitful in mitigating falls from roofs.

DVD CD-R VHS